Déplacements en confinement : ces questions pas si bêtes qui se posent

Déplacements en confinement : ces questions pas si bêtes qui se posent

RESTRICTIONS - Le couperet est tombé : face à ce qui ressemble à une troisième vague de l'épidémie, Jean Castex a annoncé le confinement de 16 départements, dont toute la région Île-de-France. Comme lors des deux premières mises sous cloche, cela soulève de nombreuses questions quant à savoir ce qu'on a le droit ou non de faire ?

Freiner sans enfermer, c'est le nouveau mot d'ordre du gouvernement qui ne veut pas parler de troisième confinement. Même si, pour l'heure, les 8 départements d'Île-de-France, les 5 départements des Hauts-de-France, ainsi que les départements de la Seine-Maritime, de l'Eure, et des Alpes-Maritimes sont soumis à de nouvelles restrictions, avec notamment les commerces non essentiels fermés et des déplacements très limités. 

Toute l'info sur

Covid-19 : la France fait-elle les bons choix face au virus ?

Les dernières infos sur l'épidémie

Lors de sa conférence de presse, Jean Castex a ainsi dévoilé une règle inédite qui va s'appliquer pendant quatre semaines : "S'agissant des déplacements hors du domicile, ils seront encadrés, mais selon des règles plus souples qu'en mars et novembre dernier. Concrètement, il sera possible de sortir de chez soi pour se promener, s'aérer et faire du sport en journée, sans aucune limitation de durée, mais à condition d'avoir une attestation et de rester dans un rayon de 10 km", a annoncé le Premier ministre.

Les sorties sont donc autorisées, voire recommandées, mais avec des déplacements qui seront désormais interdits entre régions, sauf pour motifs impérieux ou professionnels. Et cela pose évidemment quelques interrogations ?

Des déplacements limités en zone rouge

- Peut-on se déplacer d'une zone rouge vers une zone verte ?

Jusqu’à vendredi soir minuit, on pouvait encore se déplacer d'une zone rouge vers une zone verte. Dès samedi 20 mars en revanche, c'est interdit, sauf motif dérogatoire. Comme pour les précédents confinements, il s'agit notamment des déplacements professionnels ou certains motifs familiaux. 

- Peut-on se déplacer d'une zone verte vers une zone rouge ?

Ce déplacement est tout à fait autorisé, s'il est d'ordre professionnel. Les personnes résidant dans les départements n’étant pas soumis à des mesures renforcées peuvent également entrer dans les départements soumis à des mesures renforcées s'il s'agit d'un déménagement, d'une convocation judiciaire, d'une consultation ou de soins, ou encore pour motif familial impérial par exemple (comprendre la garde d'enfants ou encore pour venir en aide à des personnes vulnérables ou précaires). Mais une fois arrivé en zone de restrictions, vous serez soumis aux mêmes règles que les habitants. En revanche, la simple visite pour se faire plaisir ne relève pas du motif impérieux, elle est donc formellement interdite. 

- Peut-on se déplacer entre deux zones rouges ?

Non. Dans ce cas, c'est "la règle des 10 km" qui s’impose. Donc pas de déplacement à plus de 10 kilomètres de chez vous, sauf là-aussi si vous avez un motif dérogatoire. En revanche, vous pouvez rester dehors autant de temps que vous voulez.

- Les déplacements en train sont-ils autorisés depuis une zone rouge ?

Comme pour les déplacements en train durant les horaires du couvre-feu, la SNCF indique sur son site officiel que "pour les départements dans lesquels un confinement est en vigueur, votre billet et votre attestation de déplacement servent de justificatifs. Pensez à bien vous munir des deux en cas de contrôle". Le billet SNCF fait donc là aussi office de justificatif d'autorisation de déplacement, accompagné d'une attestation de déplacement en cochant le motif impérieux ou professionnel.

Concernant les déplacements inter-régions qui ne justifient pas de motif impérieux ou professionnel dans les 16 départements confinés, la SNCF a fait savoir que "tous les billets TGV INOUI, OUIGO, Intercités et TER en correspondance sont rendus échangeables et remboursables sans frais jusqu'au dernier moment, jusqu'au 19 avril, pour tenir compte des mesures gouvernementales".

Liberté totale en zone verte jusqu'à 19 h

-  Peut-on se déplacer entre deux zones vertes ?

En dehors des 16 départements placés en confinement, les Français sont autorisés à se déplacer entre les régions, en dehors des horaires du couvre-feu, soit entre 6 heures et... 19 heures. Puisqu'il faut rappeler que sur tout le territoire, département confiné ou pas, le couvre-feu est repoussé dès samedi, à 19 h le soir - pour s'aligner sur l'heure d'été qui doit entrer en vigueur dans la  nuit du 27 au 28 mars. Après cet horaire, vous êtes censés être rentrés chez vous. 

- Peut-on traverser une zone rouge  ?

Oui, c'est possible, mais vous ne devez que la traverser. Passer d’une gare à une autre par exemple. En revanche, pas question de faire un détour pour aller voir des amis. Vous êtes censé respecter la règle, et non la  détourner.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Pourquoi le Chili se reconfine-t-il alors qu'il est le 3e pays le plus vacciné au monde ?

EN DIRECT - Les premiers enseignants "sans doute vaccinés dès la semaine prochaine"

Vacances confinées : ces Français qui trichent (sciemment ou sans le savoir)

Aurélien éliminé de "Koh-Lanta" : "Avec Thomas, on peut clairement parler de trahison"

Funérailles du prince Philip : avec ou sans Meghan et Harry ?

Lire et commenter