VIDÉO - "Jungle" de Calais : le démantèlement commence

CALAIS - Dès lundi matin, les migrants vont devoir commencer à évacuer la "Jungle" de Calais. Avant le début des opérations, les autorités ont préparé le terrain.

Depuis le début de l'après midi, dimanche 23 octobre, les services de l'Etat ont commencé à informer les habitants de la "Jungle" de Calais que leur camp allait être démantelé le lendemain matin, dès 8h. Au total, entre 6 et 8000 personnes (selon les comptages) devront à terme quitter les lieux. 


En plus de l'arrêté préfectoral d'évacuation placardé en plusieurs coins du camp, des flyers ont été distribués dans plusieurs langues afin que tous comprennent ce qu'ils auront à faire pour être pris en charge. Il leur est notamment expliqué comment se rendre au hangar, situé à environ 300 mètres du campement. Des bus partiront de là pour les emmener dans les centres d'accueil et d'orientation (CAO) répartis dans toute la France.

À l'intérieur du hangar, plusieurs tentes ont été montées afin de répartir les convois de réfugiés. Chacune d'elles peut contenir jusqu'à 50 personnes. C'est là que les migrants attendront leur bus à destination d'un CAO. Quand la tente atteint sa capacité maximale, cela signifie qu'un bus pourra partir vers les centres d'accueil. Afin de veiller au mieux à la répartition des migrants, des tentes à part ont été mises sur pied afin d'accueillir les familles et les mineurs isolés.

Par ailleurs, un système de couchage a été mis en place pour les migrants qui n'ont pas pu partir et qui se verront proposer une place dans le premier bus du lendemain. Environ 80 lits ont été mis à disposition.

En vidéo

Evacuation de la "jungle" de Calais : les maraudes d’information s’intensifient

Lire aussi

En vidéo

Jungle de Calais : les mineurs isolés devront choisir entre un accueil en France ou un rapprochement familial au Royaume-Uni

Tout savoir sur

Tout savoir sur

Le démantèlement de la "Jungle" de Calais

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter