Des apprentis terroristes peu détectables, nouvelle crainte des services anti-terroristes

Alors que le nombre de candidats au djihad en Syrie baisse à mesure que Daech subit des revers militaires en Irak et en Syrie, les services de renseignement redoutent la recrudescence d'actes terroristes commis par des apprentis djihadistes basés en France. Un développement inquiètant explique Georges Brenier, spécialiste police de TF1.

Ce reportage est issu du JT 13H du 7 juin 2017 présenté par Jean-Pierre Pernaut sur TF1. Vous retrouverez au programme du JT de 13H des reportages sur l’actualité politique économique, internationale et culturelle, des analyses et rebonds sur les principaux thèmes du jour, des sujets en régions ainsi que des enquêtes sur les sujets qui concernent le quotidien des Français.

Tout savoir sur

Tout savoir sur

Le 13h

Plus d'articles

Sur le même sujet

Lire et commenter