Des identitaires récoltent plus de 50.000 euros pour empêcher le sauvetage en mer des migrants

Des identitaires récoltent plus de 50.000 euros pour empêcher le sauvetage en mer des migrants
SOCIÉTÉ

SABOTAGE - Des membres européens du groupuscule d'extrême droite Génération Identitaire ont collecté plus de 50.000 euros afin d'empêcher le bon déroulement des opérations de sauvetage des migrants en mer Méditerranée.

La cagnotte de l'indignité. Des membres européens du groupuscule d'extrême droite Génération Identitaire ont cumulé, au moyen d'une collecte de fonds sur internet, plus de 50.000 euros dans le but d'entraver les opérations de sauvetage des migrants en mer Méditerranée.

L'information, révélée par nos confrères du Guardian, se vérifie sur un site de la section française de Génération Identitaire. Dans une vidéo, plusieurs militants dépeignent ainsi "une invasion" qui  "est en train d'avoir lieu" et "change le visage de notre continent". "De toute l'Europe, nous nous réunissons ici en Sicile pour défendre l'Europe", ajoutent-ils, expliquant qu'ils souhaitent "exposer les soi-disantes associations humanitaires qui coopèrent avec les trafiquants humains" et "faire face à ces criminels en mer". En clair, la cagnotte, devrait donc servir à financer les bateaux des militants afin d'aller protester en mer, et ralentir l'action des missions humanitaires. La collecte a déjà dépassé son objectif et continue encore d'augmenter. 

Lire aussi

Intervention en Sicile

Le 13 mai dernier en Sicile, un bateau de Génération Identitaire a d'ores et déjà tenté de bloquer la route à l'Aquarius, ce navire de l'ONG SOS Méditerranée en partance pour secourir des embarcations de migrants venues des côtes libyennes. Les activistes d'extrême-droite ont été interpellés par les garde-côtes italiens au cour de cette opération symbolique qu'ils n'ont pas manqué de rapporter sur les réseaux sociaux. 

Voir aussi

L'agence "Missing Migrants Project" estime à 1650 le nombre de migrants morts, en 2017, en Méditerranée. Selon le Gardian, l'organisation Médecins sans frontières a sauvé, à partir de mai 2015, plus de 22.500 personnes de la noyade le long des côtes libyennes. 

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter