Détournement de "L'aigle noir" : Dieudonné condamné définitivement à verser 50.000 euros

Détournement de "L'aigle noir" : Dieudonné condamné définitivement à verser 50.000 euros

JUSTICE - A la mi-mai, l'humoriste avait été condamné à 80.000 euros de plus au titre de l'astreinte, soit une amende totale de 130.000 euros de dommages et intérêts au total à verser aux ayants droit de la chanteuse Barbara.

C'est une condamnation définitive. Jeudi 11 juin, la cour d'appel de Paris a confirmé la condamnation de Dieudonné à verser 50.000 euros de dommages et intérêts aux ayants droit de la chanteuse Barbara, prononcée en janvier dernier, pour le détournement de la chanson "L'aigle noir". 

130.000 euros d'amende

Dans la version détournée, le polémiste-humoriste avait modifié les paroles et le titre de la célèbre chanson de Barbara la rebaptisant "Le rat noir". Accompagnée d'une vidéo, cette nouvelle version avait été diffusée sur son site. Et c'est à ce titre que le neveu de Barbara, Bernard Serf, représentant l'ensemble des ayants droit de la chanteuse, avait assigné Dieudonné pour obtenir le retrait de la vidéo et l'indemnisation du préjudice moral.

Dieudonné avait été condamné en référé (procédure d'urgence) en juillet 2014 puis au fond en janvier 2015, à 50.000 euros de dommages et intérêt, par le tribunal de grande instance de Paris.L'auteur du spectacle interdit "Le Mur" avait fait appel de la décision au fond. A la mi-mai, le tribunal de grande instance avait ensuite condamné Dieudonné à 80.000 euros de plus au titre de l'astreinte, dans le même dossier, soit une amende de 130.000 euros au total.

À LIRE AUSSI >> Dieudonné condamné à 22.500 euros pour des propos antisémites 

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Vaccination : les dates à connaître en fonction de votre tranche d’âge

EN DIRECT - Covid-19 : une réunion sur les protocoles de déconfinement se tiendra ce soir à l'Élysée

Quelles sont les alternatives au confinement le week-end ?

Son enfance en Algérie, son grand amour partagé : Marthe Villalonga ouvre ses jardins secrets

Covid-19 : que sait-on des contaminations en plein air ?

Lire et commenter