Devant la justice française, le "loup" norvégien Vikernes montre patte blanche

Devant la justice française, le "loup" norvégien Vikernes montre patte blanche

PROCES - Kristian Vikernes est poursuivi pour provocation à la haine raciale et apologie de crimes de guerre suite à des écrits diffusés sur son blog en 2013. Ce mardi, devant le tribunal correctionnel de Paris et une quarantaine de sympathisants venus le soutenir, le Norvégien au passé sulfureux a tout nié en bloc.

"C'est un procès politique, une tentative de diversion du gouvernement". Lucien, 42 ans, se présente comme un type "plutôt d'extrême gauche". Mais ce mardi après-midi, au palais de justice de Paris, il est venu soutenir un homme d'un autre bord au nom, dit-il, de la "liberté d'expression". Une petite quarantaine de sympathisants, piercing et tee-shirt noir de rigueur, ont également fait le déplacement. Kristian Vikernes, qui comparaît devant la 17e chambre pour provocation à la haine raciale et apologie de crime de guerre en raison de dix écrits publiés sur son blog en 2013, compte toujours de nombreux fans. L'ancien musicien norvégien, adepte d'un métal forgé à l'extrême droite, entre dans la salle d'audience sweat à capuche kaki, jogging et barbe fine. Mais les chantres de la parole libre vont être déçus. Durant trois heures, Vikernes, alias "Varg" (loup en norvégien), qui se présente également à la barre comme "Louis Cachet", le patronyme de son épouse française, ne va assumer aucun des propos dont il est accusé.

Non, il n'a jamais écrit qu'il "n'existe pas de preuve de l'existence des camps de d'extermination". Pas plus qu'"Hitler n'a pas persécuté les juifs mais protéger l'Europe" ou que "les gitans et les musulmans sont des moins que rien". Les publications qui lui sont imputées sont même "choquantes", assure-t-il. La procureure s'agace et brandit pour preuve les copies d'écran de son site Internet. "Qui a écrit ça alors ?" - "Rien que sur Facebook, 350 personnes prétendent être Vikernes. N'importe qui peut fabriquer un faux blog qui ressemble au mien", répond calmement l'accusé. "Vous devriez déposer plainte pour usurpation d'identité", enchaîne la procureure. Quant à ses longues heures d'audition durant lesquelles il réitérera ses théories haineuses aux enquêteurs, Varg avance une explication audacieuse : "La mauvaise traduction de l’interprète, qui était Danoise et non Norvégienne".

Déjà condamné pour meurtre

"C'est une défense de lâche", fustige Yaël Scemama, l'avocate de SOS racisme, partie civile au côté de la Licra et du ministère public. "Il est loin d'être un loup caché dans sa tanière. Internet lui sert de bras armé, il a jusque-là agi à visage découvert". Le Norvégien de 41 ans reste stoïque. Depuis plusieurs années, celui qui est l'un des destinataires du manifeste d'Anders Breivik, auteur de la tuerie d'Oslo, faisait l'objet d'une surveillance accrue. Le 16 juillet dernier, soupçonné de visées terroristes par le renseignement intérieur français, il est arrêté avec sa femme. Mais l'enquête ne met en évidence ni cible, ni projet terroriste identifié. "Comme ils n'ont pas pu l'expulser, ils s'acharnent sur lui, estime Romain, qui avec un petit groupe, a pu discuter avec le black métalleux quelques minutes durant la suspension de l'audience. Faut arrêter les conneries, il n'a tué personne". En fait, dans un lointain passé, si. Il a même passé 16 années derrière les barreaux pour les 23 coups de couteau assénés à son rival guitariste.

Depuis sa sortie de prison en 2009, l'ultranationaliste scandinave s'est retiré avec femme et enfants à Salon-la-Tour, en Corrèze, où ils vivent en quasi-autarcie, grâce à ses légumes et ses royalties. Un "style de vie" survivaliste (croyant à la fin du monde) et des "idées politico-religieuses" qui en feraient, selon son avocat Me Freyssinet, la bête noire des autorités. Ce mardi, le loup a en tout cas tout fait pour se faire agneau. La procureure a requis 4 à 6 mois d'emprisonnement avec sursis et 5000 euros d'amende.
 

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

VIDÉO – Un an de pluie en quelques heures : les images des dégâts des inondations monstres en Sicile

Présidentielle 2022 : pourquoi Eric Zemmour taxe-t-il Marine Le Pen de "femme de gauche" ?

Tir mortel d’Alec Baldwin : nouvelles révélations sur la jeune armurière Hannah Gutierrez Reed

VIDÉO - Vladimir Poutine, père d'une fille cachée de 18 ans ?

"C’est ridicule" : la colère monte face aux routes bloquées de la frontière franco-espagnole

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.