Devoirs de vacances ou pas : faut-il laisser ses enfants tranquilles l'été ?

Devoirs de vacances ou pas : faut-il laisser ses enfants tranquilles l'été ?

DILEMME PARENTAL - Comment aider son enfant à ne pas perdre ses acquis scolaires pendant les deux mois de vacances ? C'est la question que se posent tous les parents chaque été. Metronews fait le point. Et vous qu'en pensez-vous ? Votez à la fin de cet article.

A chaque début de l'été, les parents s'interrogent : que faire faire aux enfants pour pour leur éviter de perdre leurs acquis scolaires pendant les vacances ? Les spécialistes sont partagés. Certains prônent le repos, une rupture franche avec la vie scolaire, quand d'autres plaident pour des devoirs de vacances, à dose modérée mais régulière. Metronews fait le point. 

Incontournables, les cahiers de vacances ?

Créé en 1933 par Roger Magnard, le sacro-saint cahier de vacances rencontre toujours un franc succès. En 2014, 4,2 millions d’exemplaires se sont vendus sur tout le territoire, selon l’institut GFK . Mais sont-ils réellement efficaces ? "Il n'y a pas de résultats palpables à la rentrée. Globalement, ça ne sert qu'à sécuriser les parents, au risque de provoquer du rejet scolaire chez l'enfant", juge Agnès Florin, professeur de psychologie de l'enfant et de sciences de l'éducation à l'Université de Nantes, contactée par metronews.


"Pour les enfants qui ont eu une année scolaire normale, ça n'a pas vraiment d'intérêt", abonde Bruno Dal Palu, ancien psychologue scolaire, qui a ouvert son cabinet à Avignon. "Mais pour ceux qui ont pris du retard ou qui ont, pour une raison ou une autre, perdu confiance en eux, ça peut être intéressant", nuance-t-il. "A la condition que le parent ne se substitue pas à l'enseignant. Cela doit rester ludique".

Des exercices, mais à dose modérée

Attention à ne pas forcer la main de vos enfants. Pour Bruno Dal Palu, il faut toujours conserver un certain esprit de détente pour ne pas écoeurer les enfants. Les révisions pendant l’été peuvent ne pas du tout être profitables si elles deviennent une source de stress, ou pire, si les parents perdent patience et tiennent des propos dévalorisants. "Il faut absolument éviter que cela devienne source de conflit", prévient Bruno Dal Palu.

A LIRE AUSSI 
>>  Cahiers de vacances : pour réviser avec le sourire
>>  Le top 10 des pires souvenirs de vacances
>> Soutien scolaire : être au top pour la rentrée


En outre, les travaux doivent se faire à dose modérée. "Je conseille de ritualiser les exercices : on fait une demi-heure de cahier de vacances, tous les matins, par exemple", détaille encore le spécialiste. "Les enseignants conseillent généralement aux parents de ne pas en faire trop", nous explique Rachel Boutonnet, enseignante en primaire dans le Val-d'Oise. "Cela peut m'arriver, pour les enfants très fragiles, de conseiller quelques exercices à faire pendant l'été : une petite opération ou une dictée de temps en temps, en fonction des lacunes. Mais je trouve que les cahiers de vacances ne sont pas forcément bien faits".

Et si on laissait les enfants tranquilles ? 

Les vacances doivent rester un vrai moment de détente. Après une année scolaire assez riche, les enfants - et les parents - ont besoin de se reposer. "Je préconise un vrai break au moins un mois pendant l'été", explique Valérie Pennequin, professeur de psychologie du développement à l'Université de Tours". 

Beaucoup d’enseignants conseillent les apprentissages informels, qui permettent aux enfants de réviser sans même s’en rendre compte : lire un livre, leur faire observer les étoiles, les emmener dans un musée, au cinéma, au zoo, leur faire rédiger un journal intime, ou encore participer à des jeux de société. 

"L'idéal, c'est de leur faire faire des exercices l'air de rien : écrire une carte postale à mamie pour travailler l'écriture, lui faire compter l'argent à la boulangerie pour s'exercer au calcul. La clé, c'est de réinvestir ces apprentissages dans des activités quotidiennes", conclut Valérie Pennequin.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Cinq départements désormais en alerte orange pluie-inondation

"Nos aînés ont raison" : nouvelle tribune de militaires sur le risque d'une "guerre civile" en France

Le "champignon noir" : que sait-on de cette infection qui touche les yeux de patients guéris du Covid en Inde ?

Vincent éliminé de "Koh-Lanta" : "En rentrant, je me suis inscrit à une formation pour devenir coach de vie"

Elle a tué son mari qui la tyrannisait : l'interview poignante de Valérie Bacot dans "Sept à Huit"

Lire et commenter

LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies. > En savoir plus.