Dieudonné règle ses comptes avec le fisc

Dieudonné règle ses comptes avec le fisc

Société
DirectLCI
INFO METRONEWS – Selon son avocat, l'humoriste aurait payé les 65.000 euros d'amende qu'il devait au fisc après une dizaine de condamnations.

Dieudonné paie ses dettes. L'humoriste qui avait été condamné à une dizaine de reprises depuis 2000 - pour diffamation, provocation à la haine raciale et injure à caractère raciste, entre autres - se devait de régler au fisc près de 65.000 euros. Les 28.000 euros auxquels il a été condamné en novembre 2013 pour l'affaire 'Shoah nanas' seraient en cours de remboursement, selon une source judiciaire.

''Mon client a tout payé. Comme toute personne condamné qui se doit de rembourser'', nous a confié son avocat, Jacques Verdier. Et d'ajouter : ''au mois de janvier, j'avais annoncé que l'ensemble des sommes seraient payées par mon client fin février. Et même si cela a été acté début mars, Dieudonné ne doit plus rien''.

Avec quel argent paie Dieudonné ?


Fin janvier, les autorités avaient saisi, à l'occasion d'une perquisition son domicile dans l'Eure-et-Loir, plus de 650.000 euros en liquide. Avec quelles ressources a-t-il pu payer ces amendes ? Malgré quatre spectacles interdits (Biarritz, Nantes, Tours et Orléans), Dieudonné a souvent fait salle comble. C'est grâce à ce succès et à l'argent généré par la billetterie, qu'il a pu se mettre en règle.

Mais pourquoi avoir attendu si longtemps alors que plusieurs de ces condamnations sont antérieures à 2010 ? Selon Jacques Verdier, Dieudonné client a dû attendre que ses tournées connaissent un peu plus de succès, tout en soulignant qu'il devait déjà une somme importante réclamée par l'administration fiscale.

En 2013, ''Dieudonné s'est acquitté d'une ardoise évaluée entre 600.000 euros et 750.000 euros au fisc'', précise son conseil sans connaître la somme exacte (ndlr : 887 000 euros en réalité ). ''Aujourd'hui, ses spectacles connaissent un succès croisant, il a donc moins de difficulté à payer''.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter