Nice : Christian Estrosi demande au Premier ministre d'interdire le spectacle de Dieudonné prévu le 14 juillet

SOCIÉTÉ

Toute L'info sur

Attentat de Nice

PROVOCATION - Ce jeudi, la municipalité de Nice avait refusé que Dieudonné se produise le 14 juillet prochain dans la cité azuréenne. L’humoriste n’avait pas tardé à répliquer, expliquant qu’il jouera coûte que coûte le jour de la commémoration de l'attentat. En réaction, Christian Estrosi a demandé ce samedi à Bernard Cazeneuve d’intervenir.

Christian Estrosi persiste et signe : il ne veut pas voir Dieudonné se produire sur scène à Nice le 14 juillet prochain. Sur son compte Twitter, le premier adjoint LR à la mairie de Nice a demandé au Premier ministre ce samedi "d'interdire ce spectacle prévu le jour de l'hommage à nos victimes", évoquant les 86 personnes décédées dans l’attentat du 14 juillet 2016. 

Via un communiqué, le  président de la région Paca avait déjà indiqué jeudi être "très attaché à liberté d'expression et à la liberté artistique". Mais selon lui, "Dieudonné n'est plus un artiste depuis bien  longtemps ". Pour étayer son propos, il avait évoqué les plaisanteries "abjectes" de Dieudonné sur l'attentat de Nice, citant les propos ironiques postés sur internet par le polémiste : "Une ligne subsistera peut-être dans les archives municipales, à la rubrique des accidents de la route." 

Dieudonné prêt à jouer dans son bus

Craignant donc des dérapages, la municipalité avait opposé jeudi son refus à la demande de Dieudonné de venir jouer son spectacle "Politique" au Théâtre de Verdure, situé à quelques mètres de la Promenade des Anglais. En réaction, le site web officiel du polémiste annonçait le lendemain : "L'humoriste le plus doué de sa génération jouera à Nice, quoi qu'il arrive, c'est une question  d'honneur, même si il doit le faire dans son bus ! La date est fixée au 14  juillet". 

Et le polémiste, condamné à plusieurs reprises pour des propos antisémites, d’ajouter sur Twitter ce vendredi soir : "Pourquoi il n'a pas interdit l'attentat plus tôt ? #Nice".

En vidéo

Primaire de la gauche : "Convaincu" ou "combattu", Manuel Valls s'emmêle les pinceaux sur Dieudonné

Et aussi

Lire et commenter