Discothèques fermées : jusqu'à quand en France ? Et ailleurs ?

Discothèques fermées : jusqu'à quand en France ? Et ailleurs ?

HORIZON - Si le calendrier de déconfinement n'offre aucune perspective de réouverture aux boites de nuit, des élus plaident pour une reprise dès le 30 juin. Une position déjà adoptée dans quelques pays.

Depuis l'annonce du plan de déconfinement, les acteurs du secteur se considèrent, une fois de plus, comme les grands oubliés du gouvernement. Fermées depuis plus d'un an, les 1 650 discothèques du pays ne rouvriront pas le 30 juin. Et le calendrier d'allégement des restrictions n'offre pour l'heure aucune perspective de reprise au monde de la nuit. 

Toute l'info sur

Un nouveau déconfinement en 4 étapes clés

Déconfinement, vaccination... suivez les dernières actualités sur le Covid

Comment le gouvernement justifie-t-il ce choix ? Pourquoi certains élus encouragent-ils au contraire à rouvrir les boites de nuit cet été ? Et en dehors de nos frontières, pour quelle alternative a-t-on opté à l'approche ou à l'issue du déconfinement ? On fait le point.

Pourquoi ce choix ?

Face à une profession qui ne décolère pas, Alain Griset, le ministre délégué aux petites et moyennes entreprises (PME) en charge du dossier, est revenu sur les raisons qui motivent cette position du gouvernement. "Les discothèques sont des lieux fermés qui ont des spécificités puisque quand on danse, on est en grande proximité", a-t-il notamment expliqué ce mardi sur BFMTV.  

Mais l'argument ne convainc pas les acteurs du secteur, alors qu'il sera prochainement de nouveau possible de danser dans les salles de mariage. "Les mariages peuvent, en grande partie, se faire à l’extérieur. Par ailleurs, dans les discothèques, il y a souvent beaucoup de monde", justifie encore Alain Griset qui espère pouvoir donner aux professionnels, dans les semaines à venir, une perspective de réouverture. "Dans les prochains jours, nous allons observer, avec eux, l’évolution des taux [...]. Il n’est pas envisageable de ne pas leur donner d’espoir". Et de préciser : "On continue à se concerter avec les professionnels et on a mis en place depuis juillet un accompagnement spécifique pour ces établissements".

Un espoir de réouverture cet été ?

Le monde de la nuit n'est pas le seul à réclamer une perspective et un protocole de réouverture. En soutien au secteur, des maires et des présidents de région demandent à l'État la réouverture des discothèques cet été. C'est notamment le cas de Franck Louvrier, ex-conseiller de Nicolas Sarkozy, maire de la station touristique de La Baule en Loire-Atlantique.

"À la suite du calendrier de déconfinement annoncé par l'exécutif, je demande au gouvernement de mettre en place un plan de réouverture des établissements de nuit, trop souvent oubliés pendant cette crise. On ne peut pas laisser au bord du chemin ces 42.000 professionnels du divertissement", indique dans un communiqué Franck Louvrier (LR). Le conseiller régional propose une réouverture le 30 juin des établissements "au même titre que les bars et cafés" mais à certaines conditions : "En leur imposant un pass sanitaire et l’installation de purificateurs d’air". 

Selon lui, cette initiative devrait permettre "d'inciter les plus jeunes à se vacciner rapidement, conformément aux récentes annonces du président de la République pour la vaccination dès 18 ans". Mais l'ancien conseiller en communication de Nicolas Sarkozy brandit un autre argument : "Nos plages ne doivent pas se transformer en discothèques à ciel ouvert [...], tirons les leçons de la saison estivale de l'année dernière, qui a laissé place à tous types de trafics. Laissons nos jeunes se divertir en toute sécurité !"

Comment cela se passe ailleurs ?

En dehors de nos frontières, les perspectives sont rarement plus réjouissantes pour le secteur de la nuit. Si le Portugal vient d'entrer dans la quatrième et dernière phase de son déconfinement, les discothèques tous comme les bars resteront fermés sauf si ces derniers font également office de restaurant. Même position sur la question au Danemark, pourtant pionnier au sein de l'Union européenne du pass sanitaire qui se généralise depuis le début du mois d'avril. 

Lire aussi

Si dans d'autres pays, comme Israël, la réouverture des pistes de danse est depuis peu une réalité, notons que l'État hébreu avait entamé son déconfinement début février. La vie nocturne reprend également son cours à Hong Kong où discothèques, bars et restaurants sont autorisés depuis le 29 avril à rouvrir pour les personnes vaccinées après des mois de fermeture. Une réouverture sous conditions qu'envisagent aussi certains de nos voisins. En Espagne, les discothèques devraient ainsi rouvrir dans certaines zones du pays, dès le 8 juin. Au Royaume-Uni, où des clubbeurs ont dansé pour deux soirées-test à Liverpool le week-end dernier, la réouverture des discothèques est prévue le 21 juin.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

VIDÉO - "Ça va la claque que tu t'es prise ?" : Emmanuel Macron interpellé par un écolier

Disparition de Delphine Jubillar : ce nouvel élément révélé par l’amant de l'infirmière

"Je ne mange pas le soir" : elles vivent avec moins de 1000 euros de retraite par mois

AstraZeneca annonce que son traitement anti-Covid est inefficace

EN DIRECT - Disparition de Delphine Jubillar : Cédric, le mari de l'infirmière présenté à un juge

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.