Discothèques : les professionnels fixés sur leur sort ce lundi

Discothèques : les professionnels fixés sur leur sort ce lundi

VIE NOCTURNE - Emmanuel Macron réunit lundi matin à l'Elysée les représentants des discothèques, a annoncé l'Elysée dimanche. Ces dernières pourraient rouvrir au 30 juin, sous conditions.

Bientôt le retour de la bamboche ? Après quinze mois de fermeture, les patrons de discothèques vont être fixés ce lundi : leurs représentants sont reçus à l'Elysée par Emmanuel Macron. Objectif : faire le point sur les réouvertures et le soutien au secteur.

Cette réunion, prévue à 10h, jour de Fête de la Musique, se tiendra avec la ministre de la Culture Roselyne Bachelot et le ministre délégué Alain Griset, chargé des Petites et Moyennes Entreprises. A l'issue de ce rendez-vous, ils pourraient annoncer la date de réouverture, que les professionnels attendent au plus vite, si possible le 30 juin.

Vers un passe sanitaire

Outre la date, reste à convenir des règles à fixer pour retourner dans les clubs. Les discussions se focalisent ainsi sur le protocole sanitaire à appliquer dans les établissements, où les mesures barrière sont difficiles à adopter. "Est-ce que cela passe par un passe sanitaire exceptionnel - c'est à dire qu'on l'exigerait pour moins de 1 000 personnes, c'est une possibilité et je pense que c'est assez logique de le faire -? Est ce qu'il y a des systèmes d'aération requis (...), c'est tout ça qu'on est en train de peaufiner", a expliqué jeudi le ministre de la Santé Olivier Véran.

Les deux principaux syndicats professionnels du secteur, l'Umih et le GNI, se sont dits d'accord avec le fait que le pass sanitaire soit exigé à l'entrée, tout en demandant également la possibilité que les clients puissent entrer après avoir réalisé un autotest sur place. Selon les professionnels, le protocole devrait également inclure des obligations en matière de ventilation et de port du masque.

Lire aussi

Les discothèques représentent 30.000 emplois directs et un milliard d'euros de chiffre d'affaires annuel, selon les syndicats. Sur 1.600 discothèques en France, 152 avaient fermé définitivement à fin mars 2021, selon eux et 25% ne pourront pas ouvrir par impossibilité de répondre au protocole sanitaire, notamment à cause des systèmes de ventilation.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Covid-19 : plus de 25.000 nouveaux cas en 24h, 22 décès enregistrés

Catalogne, Pays-Bas, Royaume-Uni... Comment expliquer la baisse de l'épidémie chez nos voisins ?

Variant Delta : avec deux doses, les vaccins Pfizer et AstraZeneca presque aussi efficaces que contre l’Alpha

Variant Delta : où se contamine-t-on le plus ?

"Nous sommes passés de Socrate à Francis Lalanne" : le discours cinglant d'un sénateur contre les anti-vaccins

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.