Discrimination à l'embauche : SOS Racisme épingle près de la moitié des agences d'intérim du BTP

Discrimination à l'embauche : SOS Racisme épingle près de la moitié des agences d'intérim du BTP

RACISME - Lors d'une vaste enquête téléphonique anonyme, SOS Racisme révèle que près d'une agence d'intérim sur deux dans le secteur du bâtiment est prête à discriminer à la demande de clients. Elle demande que des mesures soient prises.

Les appels ont été passés au plus vite pour éviter d'être démasqué. Lors de sa dernière enquête, révélée par France Inter, l'association SOS Racisme a prouvé que même dans le bâtiment, secteur qui emploie le plus de travailleurs étrangers, la discrimination à l'embauche était possible et même facile.

En mai dernier, elle a contacté anonymement 69 agences franciliennes en quelques jours, parmi les dix principales enseignes de l'intérim. Celles-ci représentent à elles seules un peu plus de 19 milliards d’euros de chiffre d’affaires et la quasi-totalité de l’activité intérimaire en France. Se faisant passer pour l’employé d’une entreprise fictive, les militants demandaient à l’agence d’intérim s’il était possible qu'elle effectue une sélection des candidats en fonction de leur origine afin de ne soumettre à l’entreprise fictive que des profils européens. Dans près de la moitié des cas (45%), les agences acceptaient sans même qu'il soit nécessaire d'insister.

Je n'ai rien entendu, mais je le note.- L'employée d'une agence d'intérim francilienne

"Si on ne laisse aucune trace de ce type d'échange, on peut faire le nécessaire", affirme par exemple l'employée d'une agence d'intérim par téléphone dans des enregistrements audios que nous avons pu nous procurer. "Je n'ai rien entendu, mais je le note", blague une autre après qu'une militante lui a demandé s'il était possible de sélectionner des "profils européens". "Ça reste de la discrimination, mais si vous préférez des personnes d'origine européenne, on fera le nécessaire. Il n'y a pas de souci", assure une autre.

Dans le détail, 27 agences sur 69 ont accepté d’effectuer une sélection des intérimaires sur la base d’un critère discriminatoire racial. Quatre autres agences ont refusé de faire la sélection elles-mêmes, mais ont suggéré à l'entreprise fictive de choisir les intérimaires.

Des résultats qui appellent à de la prévention et des sanctions dissuasives

"Ces résultats inadmissibles traduisent bien l'importance qu'il y a pour l'État de mettre en place de véritables politiques de lutte contre les discriminations ethno-raciales, notamment dans le secteur de l'emploi", réagit auprès de LCI Marie Mescam, responsable du pôle juridique de SOS Racisme. 

Pour l'association, ces résultats sont d'autant plus scandaleux que certaines des agences qui ont répondu favorablement aux demandes discriminatoires sont signataires d’une Charte promouvant la diversité et l’inclusion ou affichent publiquement leur prétendu engagement "en faveur de la diversité".

Lire aussi

Suite à cette enquête, SOS Racisme exige une obligation de formation des professionnels de l'intérim à la prévention des comportements racistes et à la déconstruction des préjugés, une interdiction de gestion d'une entreprise pendant 10 ans pour les gérants d'agences ayant été condamnés pour discrimination, ainsi que le financement de testing annuel dans le secteur de l'intérim par la filière professionnelle et par l'État. Les militants voudraient aussi que soit introduite dans la loi "une obligation de moyens et de résultats en matière de non-discrimination pour les professionnels de l'intérim".

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

REVIVEZ - "The Voice All Stars" : Louis Delort, Manon, Anne Sila, Amalya, Terence et MB14 filent en finale

VIDÉO - Royaume-Uni : la désillusion des pro-Brexit face aux pénuries et au manque de main d’œuvre

Covid-19 : "103%" de vaccinés à Paris, la preuve d'un "trucage" des chiffres ?

Gare du Nord : un mort et un blessé dans un accident, des passagers bloqués une partie de la nuit

SONDAGE EXCLUSIF - Présidentielle 2022 : Le Pen, Zemmour et Bertrand dans un mouchoir de poche

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.