Dix bonnes raisons de faire ses courses au marché

MARCHÉS
Avec
DirectLCI
SÉLECTION - Qu’ils jouent sur notre moral, notre santé ou notre porte-monnaie, les arguments en faveur d’une virée au milieu des étals de plein air sont multiples. Jugez-en par vous-même.

Si c’est avant tout une affaire d’habitude pour les adeptes de ce mode de consommation, faire ses courses au marché peut se révéler bénéfique à bien des titres. Moral, budget, culture personnelle… à y regarder de plus près en effet, ce rendez-vous hebdomadaire, ou plus occasionnel, influe autrement plus que sur le contenu du réfrigérateur. Au point d’être considéré par certains comme un excellent moyen de joindre l’utile à l’agréable. Vous en doutez ? Voici dix bonnes raisons de profiter des étals de plein air dès que l’occasion se présente.

  • 1S’aérer en en prenant plein les yeux et les narines

    Cela peut paraître anodin, mais se rendre au marché, qu’il soit couvert ou de plein vent, c’est avant tout prendre une bouffée d’air : iodée, épicée ou gourmande au gré des allées. C’est aussi souvent profiter d’un moment de détente ou à défaut moins oppressant que dans les rayons d’une grande surface au milieu des caddies pressés. Ou quand déambuler d'étal en étal pour remplir son panier de provisions s’apparente à une balade à part entière. C’est d’autant plus vrai pour les chanceux qui peuvent s’y rendre à pied.

  • 2Consommer au rythme des saisons

    Faut-il le rappeler ? Chaque fruit et légume possède son calendrier. A l’inverse des grandes surfaces, où, pour satisfaire la demande des consommateurs, l’on trouve quasiment de tout et, ce, qu’importe la période de l’année, le marché, lui, est censé vivre au rythme des saisons. Et cela se vérifie normalement sur les étals. Ni nectarine ni fraise en décembre, pas de clémentine en août… exit (a priori) donc les produits en vente à des périodes où ils ne sont pas censés pousser - et pour ce faire importés de très loin, cultivés sous des serres ou nourris d’engrais chimiques.

  • 3Manger mieux et plus frais

    Qu’ils soient issus de l’agriculture biologique ou non, les aliments que l’on trouve sur les marchés sont souvent réputés avoir plus de goût, et être dotés d’une meilleure densité nutritionnelle. Cela s’explique notamment par le fait qu’une partie d’entre eux échappent en effet, grâce aux circuits courts, aux longs transports et aux mauvaises conditions de stockage. Deux paramètres qui, additionnés à une culture sur un sol riche, et une récolte à maturité, peuvent effectivement apporter des avantages en termes gustatif et nutritif. En outre, le fait d’acheter ses produits au marché, incite à cuisiner et permet donc d’échapper à la tentation des plats préparés industriels.

  • 4Savoir ce qu’il y a dans son assiette

    Où ont été pondus ces œufs ? Quand ont été récoltés ces légumes ? Comment a été nourri ce poulet ? Ces produits sont-ils issus de l’agriculture biologique ? Les petits producteurs qui font de la vente en direct sur les marchés, sont les plus à mêmes d’en parler. 

  • 5Etonner ses papilles

    Aller au marché peut aussi être une excellente façon d’étonner ses papilles. Parmi les étals des exposants, la diversité est souvent telle qu’il n’est pas rare d’y faire des découvertes ! Et quoi de mieux pour se laisser tenter par des produits de saison, de région ou du monde, rares ou méconnus parfois, que de profiter des explications du producteur en personne.

  • 6Goûter et bénéficier de conseils

    Goûter avant d’acheter, c’est l’un des avantages du marché. Selon les régions et les périodes de l’année, faire ses courses peut d’ailleurs vite prendre des allures d’atelier de dégustation. Voire de cuisine. Car il n’est pas rare, que spontanément ou à la demande, les producteurs délivrent des conseils de cuisson, des astuces de présentation, voire des idées-recettes. 

  • 7Faire des rencontres

    Ephémères ou durables, avec un parfait inconnu dans la file d’attente du fromager, ou un voisin avec lequel l’occasion ne s’était jamais présentée de bavarder… l’atmosphère conviviale et détendue qui caractérise les marchés est assurément propice aux échanges et aux rencontres. A commencer par les liens qui peuvent se tisser, au fil des semaines et des années, avec les marchands.

  • 8Soigner son porte-monnaie

    S’agissant des fruits aux légumes, vendus par les petits producteurs sans intermédiaire, le prix au kilo se révèlera souvent plus avantageux sur les marchés qu'ailleurs. Mais une fois à la caisse, l’écart de prix global avec les grandes surfaces s’explique surtout par le fait que ces dernières n’incitent pas à éviter les tentations et les dépenses superflues. Au contraire. De ce point de vue-là, aller au marché, revient en somme à se recentrer sur l’essentiel.

  • 9Faire vivre l’économie locale

    Acheter directement aux agriculteurs et aux artisans présents sur les marchés, permet certes de faire quelques économies, mais surtout de soutenir le développement des circuits courts de proximité pour dynamiser l'économie locale. L’occasion par ailleurs de faire un geste pour la planète : consommer un aliment produit localement, c’est éviter de nombreuses pollutions inutiles liées notamment au transport ou à la conservation.

  • 10Porter un autre regard sur une ville ou une région

    Comment mieux cerner une région qu’à travers des produits, des saveurs, et une ambiance typiques ou encore en échangeant avec les marchands et les habitants du coin ? En week-end, en vacances, ou parfois même à deux pas de chez soi, aller au marché permet en effet d’en apprendre beaucoup sur la culture locale. 

OPÉRATION VOTRE PLUS BEAU MARCHÉ : À VOUS D’ÉLIRE LE PLUS BEAU MARCHÉ DE FRANCE

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter