Dordogne : 20 ans après la mystérieuse disparition d'un homme, l'enquête repart

Dordogne : 20 ans après la mystérieuse disparition d'un homme, l'enquête repart

DirectLCI
FAIT DIVERS – Les recherches ont repris pour tenter de retrouver Didier Seignole, disparu un soir de janvier 1994. De nouveaux éléments laissent à penser que l'enquête, déjà rouverte à deux reprises, pourrait connaître de nouvelles avancées.

Près de 20 ans après, le mystère demeure opaque. Les recherches ont repris cette semaine pour tenter de savoir ce qu'il est advenu de Didier Seignole, disparu dans la soirée du 27 au 28 janvier 1994 près de Bordeaux après son entraînement de football. L'enquête a été rouverte pour "arrestation, enlèvement et séquestration arbitraire", nous apprend vendredi le quotidien Sud Ouest .

Une enquête déjà rouverte à deux reprises

Il était 21h30 ce soir de janvier quand Didier Seignole, 30 ans à l'époque des faits, a quitté son club de football, où il se rendait régulièrement, afin de se rendre chez ses parents. Il sera "ensuite aperçu par un camarade du football" "sa voiture arrêtée à l’embranchement qui mène chez les parents de Didier debout à côté de sa Seat". C'est sera la dernière fois que ce docteur en biologie sera aperçu. Sa voiture, elle, est retrouvée sur le parking de la gare de la commune voisine.

Le père de Didier Seignole s'est rendu le 28 janvier à la gendarmerie pour signaler la disparition de son fils. Depuis, l'enquête piétine. Si elle a déjà été réouverte en 1998 et 2004, il s'agit cette fois-ci pour les enquêteurs de reprendre le dossier depuis le début. Un nouveau témoignage aurait éveillé des soupçons autour de l'ancienne décharge municipale de La Douze, jusque là jamais fouillée. Mais les recherches effectuées sur ce site se sont révélées infructueuses. Le quotidien précise qu'unarchéologue a été contacté pour explorer toutes les cavités naturelles et artificielles des environs. Un hélicoptère utilisé pour repérer d'éventuels changements de végétation. Aucune thèse n'est pour le moment privilégiée par les enquêteurs.

Plus d'articles