Drogues : Louis Sarkozy vante les mérites d'une légalisation totale

Drogues : Louis Sarkozy vante les mérites d'une légalisation totale
SOCIÉTÉ

SOCIÉTÉ - Le fils de l'ancien président de la République a publié vendredi une tribune sur un site américain. Il y vante les mérites d'une légalisation de toutes les drogues, arguments à l'appui.

"Bien joué mon fils !" Sur Twitter vendredi soir, Louis Sarkozy a reçu publiquement les félicitations de sa mère, Cécilia Attias. En cause : une tribune, écrite sur un site américain par le fils de l'ancien président de la République, appelant à légaliser toutes les drogues. 

Louis Sarkozy a en effet pris la plume pour le site du Washington Examiner, afin de détailler sa pensée.  Le titre de sa tribune se veut efficace : "Criminaliser les drogues est nuisible à la société". Son constat ? La situation actuelle est comparable avec la prohibition de l'alcool dans les années 1920 aux Etats-Unis : "Au moment de la prohibition, l'alcool était facile à obtenir. Mais au lieu de s'en procurer auprès de commerces réglementés par l'État, les citoyens étaient contraints d'en acheter à des criminels et des trafiquants."

Une facture qui s'élève selon lui à environ 41 milliards d'euros

Le fils de l'ancien président, qui vit aux Etats-Unis, vante ensuite l’adoption de lois plus modernes face aux questions de la drogue, il cite le Portugal comme un bon exemple. Le pays a en effet décriminalisé la consommation individuelle des drogues en 2010.

En outre, il considère comme injuste le fait d'imposer aux citoyens américains qui ne consomment pas de stupéfiants le coût de la répression. Une facture qui s'élève selon lui à environ 41 milliards d'euros. Autre argument : les comportements en société, et non les usages, devraient être condamnés par la loi, à l'image de la conduite en état d'ivresse. 

Voir aussi

En vidéo

Drogue dure au village : plongée dans les abîmes de l'addiction

Enfin, il avance que la légalisation permettrait de réduire le nombre de personnes emprisonnées, puisqu'il estime que 16% des détenus américains sont en prison pour des affaires de drogue.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent