Du nouveau à Paris Plages : on a testé le mini-golf et les fouilles archéologiques

Du nouveau à Paris Plages : on a testé le mini-golf et les fouilles archéologiques
SOCIÉTÉ
SANS VOITURES - La 17e édition de Paris Plages a ouvert ses portes ce samedi le long des berges de Seine et du bassin de la Villette à Paris. Au programme : une trentaine d'activités et quelques nouveautés que nous avons testées.

Sur les pavés, la plage… mais sans sable. Pour la 17e édition de Paris Plages, les berges de Seine et du canal ont enfilé leur tenue de vacances et se sont transformées en un immense terrain de jeux aquatique. Chaises longues, parasols, palmiers, mais pas de sable (pour des raisons écologiques). Les sites – ouverts pour la première fois pendant 2 mois – ont été inauguré ce samedi 7 juillet sous un soleil de plomb. A midi, plusieurs centaines de quidams avaient déjà investi les lieux pour se rafraîchir et bronzer, sous une température qui avoisine les 30 degrés. La manifestation se tient jusqu'au 2 septembre, soit quatre semaines de plus que l'année précédente. Au programme : plus d'une trentaine d'animations sportives ou culturelles, allant des cours de gym au tournoi de pétanque, en passant par le pédalo, le vélo nautique ou les bateaux tamponneurs électriques. Sans oublier la célèbre tyrolienne qui traverse le bassin de la Villette.

Mini-golf et simulateur de fouille

Côté nouveautés : les visiteurs pourront s'essayer au mini-golf, grâce à un parcours de neuf trous, installé à l'ombre des arbres sur la rive ouest du Bassin de la Villette (Quai de la Seine). En famille ou entre amis, c'est l'occasion de s'initier gratuitement à ce sport. Comme Lucie, 10 ans, venue s'exercer avec ses parents. " C'est la première fois qu'on y joue, et c'est loin d'être aussi simple que cela n'y paraît", lance le père de famille. "Cela fait 20 minutes qu'on a démarré la partie et nous en sommes toujours au trou numéro 3. On est trop nul ! ", fulmine la petite fille, ravie, malgré tout, d'assister à la débâcle de ses parents. L'activité est ouverte tous les jours de la semaine, de 13 heures à 20 heures. Club de golf à la main, à mon tour de m'élancer sur le parcours. Trente minutes plus tard, j'atteins enfin le trou numéro 5, grâce aux encouragements et les conseils des animateurs, avant de déclarer forfait. Lamentablement... Passons à l'activité suivante, sur le thème de l'archéologie.


Les férus d'histoire pourront se glisser dans la peau d'un archéologue. Tout au long de la saison estivale, des animations sur le thème de l’archéologie sont prévues, notamment un simulateur de fouilles (toujours sur la rive ouest du bassin de la Villette), en partenariat avec le musée du Louvre et l'Institut national de recherches archéologiques préventives (Inrap). Les visiteurs sont invités à revêtir les habits de scientifique pour s'essayer à la fouille et à participer à la reconstitution d'un vase antique. Enfin, ils seront initiés à la manière dont les objets sont classés, interprétés et exposés au musée du Louvre. Les visiteurs pourront également admirer un os de T-rex, long de 2,20 m et vieux de 67 millions d’années, issu de la collection du Muséum national d’histoire naturelle.

Une tyrolienne qui traverse le bassin

Sur l’autre rive du bassin de la Villette (Quai de la Loire), un espace de baignade en plein air, dans une eau douce et naturelle, le tout, à quelques mètres des bateaux, a été installé. A peine ouvert au public, l’espace de baignade du bassin de la Villette refoule du monde. Mardi à midi, plus de 400 parisiens avaient déjà investi les lieux. La ville de Paris a installé un bassin de 1 m 20 de profondeur pour accueillir les nageurs amateurs et un autre de 2 mètres pour les plus confirmés. Les enfants pourront, eux, faire patauger dans l’un des deux espaces mis à leur disposition. La baignade est surveillée, tous les jours. L'eau est à 22° (test à l'appui), idéal pour se rafraîchir.


Au niveau du port de Plaisance, les visiteurs pourront s'essayer au pédalo, au vélo nautique ou encore aux bateaux tamponneurs électriques, de 13 heures à 20 heures. Sans oublier la célèbre tyrolienne qui traverse le bassin de la Villette, pour ceux qui aiment les sensations fortes. Côté technologies, des ateliers de robotique et d’électronique sont proposés aux visiteurs. Le "Carrefour numérique" de La Cité des sciences et de l’industrie se trouvera tous les jeudis et vendredis, au bassin de la Villette. Il sera possible d’y confectionner, au sein d'un Fab Lab, tout un tas d'engins. Ou encore de rencontrer Alpha 1 Pro, un robot humanoïde.

Les quais de Seine sont faits pour être piétonsAnne Hidalgo

A quelques kilomètres de là - entre Louvre Rivoli et Pont Marie - l'autre site historique de Paris Plages a également été inauguré aujourd'hui en bord de Seine avec , toujours, ses palmiers et ses transats.  L'occasion pour la maire de Paris Anne Hidalgo de rappeler que les "quais de Seine sont faits pour être piétons".  "On ne voit pas les voitures revenir ici", a-t-elle encore dit, en  référence à cette voie Georges-Pompidou désormais interdite à la circulation  motorisée depuis deux ans, objet d'une longue polémique.  Lutter contre la pollution est une "obligation morale".

Entre 4,5 et 5 millions de visiteurs sont venus l’an dernier à Paris-Plages. La manifestation étant rallongée de 2 semaines, il n’est pas impossible que ce chiffre soit battu par l’édition 2018.

Tout savoir sur

Tout savoir sur

Les berges de Seine sans voiture : la polémique à Paris

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter