E-cigarette au cannabis : le co-fondateur de KanaVape en garde à vue

E-cigarette au cannabis : le co-fondateur de KanaVape en garde à vue

CIGARETTE ELECTRONIQUE – Le co-fondateur de la start-up KanaVape a été placé en garde à vue cette semaine pour détention de cannabis. Un démêlé judiciaire qui s’ajoute à l’enquête en cours pour juger de la légalité de ces cigarettes électroniques "au goût de chanvre".

Sébastien Beguerie, co-fondateur de la start-up KanaVape, qui proposait il y a deux mois de mettre sur le marché une cigarette électronique au goût de chanvre, a été placé en garde à vue cette semaine, selon une information de RTL .

Lors d’une perquisition récente, les enquêteurs ont déniché 19 pieds de chanvre à son domicile. Accusé de "consommation, détention et achat de cannabis", le jeune entrepreneur se défend par la voix de son avocate, qui affirme : "Mon client consomme du cannabis à des fins thérapeutiques, mais les cigarettes électroniques de KanaVape, elles, n’en contiennent pas. Elles sont légales".

EN SAVOIR + >> Kanavape, la cigarette électronique au cannabis : ce n'est pas un médicament !

Car, depuis janvier, la start-up fait face à une enquête autrement plus problématique, ouverte par le parquet de Marseille. La justice devra en effet déterminer si Sébastien Beguerie et son associé Antonin Cohen ont exercé illégalement la profession de pharmacien en introduisant du chanvre dans la composition de leur vapoteuse. Un délit qui peut coûter jusqu’à dix ans de prison.

LIRE AUSSI >> Marisol Touraine veut faire interdire la vapoteuse au chanvre

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Covid-19 : que sait-on des symptômes du variant Omicron ?

EN DIRECT - Covid-19 : "une dizaine" de cas possibles du variant Omicron en cours d'analyse en France

EN DIRECT - Crise des migrants : un avion de Frontex va surveiller la Manche "jour et nuit" à compter de mercredi

"Dites à vos copains non vaccinés qu’ils commencent à nous saouler" : la charge de Patrick Bruel en plein concert

Affaire Hulot : Matthieu Orphelin, porte-parole de Yannick Jadot, "mis en retrait" de la campagne d'EELV

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.