École, collège : "Plus besoin de redoublement", selon Najat Vallaud-Belkacem

École, collège : "Plus besoin de redoublement", selon Najat Vallaud-Belkacem

Société
DirectLCI
ÉDUCATION - Najat Vallaud-Belkacem a annoncé mercredi un nouveau livret scolaire accessible en ligne du CP à la troisième, qui entrera en vigueur à la rentrée 2016, ainsi qu'un brevet des collèges remanié.

C'est par souci de cohérence que Najat Vallaud-Belkacem a annoncé ce mercredi une nouvelle réforme des notes et du brevet. Invitée sur BFMTV, la ministre de l’Education nationale est revenue sur le nouveau système d'évaluation des élèves et son nouveau livret scolaire, du CP à la 3e. "C'est la première fois que, sur l'ensemble du territoire, ce livret scolaire est unique, uniforme. Vous aurez le même type de livret scolaire quelle que soit la ville où vous vous installez, ce qui n'était pas le cas jusqu'à présent", se félicite-t-elle.

"C'est très aisément compréhensible par les parents, avec des évaluations par matière, et des évaluations sur la discipline, sur l'absentéisme". Ce nouveau bulletin sera consultable en ligne par les parents. "C'est important. Je sais que c'est déplaisant pour les élèves qui attendaient l'arrivée du courrier pour cacher le bulletin, mais c'est important que les parents soient associés à la scolarité de leur enfant", a insisté la ministre.

Un "check-up des compétences" tous les trois ans

Chaque trimestre, les enfants auront des bulletins, et "tous les trois ans, parce que la scolarité fonctionne par cycles, en plus des bulletins trimestriels, ils auront une évaluation de fin de cycle". Cette évaluation permettra de situer l'élève par matière et par rapport à sa classe, mais aussi de mesurer l'acquisition d'un socle de connaissances. Najat Vallaud-Belkacem évoque ici l'idée d'un "check-up des compétences" acquises par l'élève.

Si l'objectif n'est pas atteint par l'élève à la fin d'un cycle, "la pédagogie au cycle suivant devra être individualisée, différenciée pour lui permettre de rattraper son retard". Ainsi, "plus besoin de redoublement" pour des raisons de résultats scolaires. Les cas de redoublement seront réservés aux cas extrêmes, comme les situations d'absentéisme répété.

Concernant le brevet des collèges, Najat Vallaud-Belkacem a indiqué vouloir "célébrer ce diplôme" qui marque "la fin de la scolarité obligatoire. Aussi, nous créons dès cette année une cérémonie républicaine de remise des brevets. Elle aura lieu chaque premier mercredi qui suit la rentrée des classes (la première aura donc lieu le 7 septembre 2016). Il s'agit de faire revenir les élèves sur le lieu de leur réussite, qu'ils puissent être applaudis en présence des élus locaux et des parents, par les collégiens plus jeunes. Comme autrefois le certificat d'études, on renoue avec la célébration du premier diplôme", a-t-elle expliqué au Parisien.

À LIRE AUSSI >> Faut-il supprimer les notes à l'école ? Vous nous avez donné votre avis


 

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter