Ecole de journalisme de Sciences Po : accusée de plagiat, la directrice licenciée

SOCIÉTÉ

POLEMIQUE – La direction de Sciences Po a confirmé ce mercredi le licenciement d'Agnès Chauveau. La directrice de l'école de journalisme de l'établissement de la rue Saint Guillaume (7e) a été débarquée de son poste après des soupçons de plagiat.

Le "copier-collern'est pas passé inaperçu et n'a pas été apprécié. Ce mercredi matin, Bruno Patino, directeur de Sciences Po a confirmé à ses élèves que la directrice exécutive de l’Ecole de journalisme de son établissement (EDJ), Agnès Chauveau, avait été licenciée.

Pas assez de temps

Celle qui est également journaliste et productrice de Soft Power sur France Culture avait été épinglée pour une série de reprises d'articles qu'elle n'avait pas cités. Pour se défendre de ce plagiat, Agnès Chauveau avait alors invoqué des "oublis" et un problème de "temps pour citer tout le monde".

L'affaire du "copier-coller" avait été révélée mi-novembre sur le site Arrêt sur images . On pouvait y voir figurer une série de captures d'écran comparant les chroniques d'Agnès Chauveau - diffusées sur l'antenne de France Culture et retranscrites par écrit sur le Huffington Post – et d'autres papiers parus dans la presse. Elle avait alors été suspendue.

Joint par metronews ce mercredi, le service communication de France culture a fait savoir que la décision prise en novembre restait la même. Voici le communiqué que la radio avait envoyé à l'époque des faits : "Agnès Chauveau, collaboratrice de France Culture depuis 1999, assure depuis septembre 2013 une chronique revue de presse médias dans Soft Power, émission produite par Frédéric Martel. Certains de nos confrères ont relevé dans certaines de ses chroniques des copier-coller d’extraits d’articles avec un déficit de citations de source. Nous devons à nos auditeurs de reconnaître qu’il s’agit là d’un réel manque de rigueur, aussi avons nous décidé d’interrompre cette chronique. Agnès Chauveau reste collaboratrice de l’émission Soft Power".


 

Lire et commenter