Éducation : à Nice, la méthode singapourienne révolutionne l'apprentissage des mathématiques

DirectLCI
REPORTAGE - C'est une pédagogie venue tout droit du numéro un du classement Pisa des meilleurs élèves du monde. La méthode d'apprentissage singapourienne est testée en ce moment dans une école primaire de Nice, et elle semble convaincre le corps enseignant.

Faire du cours de mathématiques un moment de jeu et d'imagination, c'est le pari fait par cette école primaire niçoise. Directement inspirée d'une méthode en provenance de l'île de Singapour (classée en tête du classement international Pisa dans la matière), cette enseignante française propose à ses élèves d'inventer eux-mêmes leurs problèmes et leurs calculs. "C'est une façon de voir que les mathématiques sont partout dans la vie de tous les jours," soutient-elle. 

Ce n'est pas en faisant 15 000 exercices qu'ils n'ont pas compris que cela les aidera. Une enseignante niçoise

Un moyen de rendre cette matière désaimée des enfants plus concrète et surtout plus ludique. Avant de résoudre des opérations abstraites, les enfants débutent par du dessin et de la manipulation, afin de "construire le sens". Ils appliquent ensuite des règles mathématiques "apprises par coeur". Une autre enseignante niçoise ajoute, abruptement : "Ce n'est pas en faisant 15 000 exercices qu'ils n'ont pas compris que cela les aidera."

Le travail en équipe serait plus bénéfique que le "par cœur"

Plus largement, la méthode singapourienne se base sur l'énergie du groupe et sur l'idée de traiter moins de sujets, tout en passant plus de temps à les creuser. Au lieu de suivre un rythme "leçon-exercices-correction", les enfants deviennent actifs face à leur apprentissage. Les résultats de cette école primaire de Réseau d'éducation prioritaire (REP) le montrent : la méthode de Singapour aide à réduire les inégalités, alors que la méthode d'apprentissage classique à la française favoriserait des élèves issus de milieux socio-culturels privilégiés. 

Réputée pour former parmi les meilleurs élèves du monde, l'île de Singapour est numéro un du classement Pisa (Programme international pour le suivi des acquis des élèves) dressé chaque année par l'Organisation de Coopération et de Développement Economiques (OCDE).  

Plus d'articles

Sur le même sujet