Éducation : vers une interdiction de la fessée ?

Éducation : vers une interdiction de la fessée ?

JT 20H - En 2016, les députés avaient déjà interdit les violences éducatives. Mais l'amendement a été retoqué par le Conseil constitutionnel pour vice de forme.

Écartée de la loi "Égalité et citoyenneté" par le Conseil constitutionnel, l'interdiction de la fessée fait son retour dans le débat public. Une trentaine de députés de diverses sensibilités politiques ont en effet déposé une proposition de loi visant à interdire les "violences éducatives ordinaires". Le texte stipule qu'aucun parent "n'a le droit d'user de violence physique, d'infliger (...) des souffrances morales, ou toute autre forme d'humiliation envers son enfant". Soutenue par la ministre de la Santé Agnès Buzyn, son adoption permettrait enfin à la France d'aligner sa législation sur celle déjà en vigueur dans 32 pays en Europe.

Ce sujet a été diffusé dans le journal télévisé de 20H du 04/03/2018 présenté par Audrey Crespo-Mara sur TF1. Vous retrouverez au programme du JT de 20H du 4 mars 2018 des reportages sur l’actualité politique économique, internationale et culturelle, des analyses et rebonds sur les principaux thèmes du jour, des sujets en régions ainsi que des enquêtes sur les sujets qui concernent le quotidien des Français.

Toute l'info sur

LE WE 20H

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Loi "sécurité globale" : 133.000 manifestants en France selon l'intérieur, 500.000 selon les organisateurs

93 médicaments commercialisés en France seraient dangereux, selon la revue Prescrire

Combien de convives autour de la table pour Noël et le jour de l'An ?

Nombre de convives, aération... quels conseils pour passer des bonnes fêtes de fin d'année ?

Covid-19 : premier décès d'un volontaire aux tests pour un vaccin

Lire et commenter