Enseigner Montessori à la maison sans s'y perdre, c'est désormais possible (et les enfants adorent)

Société
PÉDAGOGIE - Inscrire ses enfants à l'école Montessori n'est pas à la portée de toutes les bourses. Emilie Druais, consultante en petite-enfance, a réalisé une série de cahiers intitulée "Mes premiers ateliers Montessori" pour permettre à tout un chacun d'enseigner cette pédagogie à ses enfants.

La méthode Montessori connaît, en France, un succès grandissant. Quand les rayons des magasins pour enfants se remplissent d'articles en rapport avec cette pédagogie, de plus en plus d'écoles ouvrent leurs portes et accueillent des élèves dès 2 ans. Mais inscrire ses enfants dans de tels établissements coûte cher. 500 euros par mois en moyenne. Tous les parents n'en ont pas les moyens. D'autres, qui pourraient financer cette scolarité alternative, préfèrent malgré tout inscrire leurs enfants à l'école publique par souci de mixité sociale.


Pour ces parents et ces enfants, Emilie Druais, consultante en petite-enfance, a publié chez Hatier "Mes premiers ateliers Montessori", des cahiers qui permettent de pratiquer l'éducation Montessori à la maison. "L'idée, c'était de faire une première approche, un premier kit, tout prêt, pour démarrer à la maison", explique-t-elle à LCI. Un matériel Montessori peut, en tout, avoir jusqu'à cinq utilisations différentes. "Or si vous n'avez pas le mode d'emploi de la méthode globale, vous risquez de ne pas aller au fond de cette pédagogie et de son intérêt", poursuit la spécialiste.

Notre rédaction a essayé deux de ses ouvrages : langage et vie pratique. Ils ont été mis à disposition d'une petite fille de quatre ans scolarisée à la maternelle publique. Très visuels, colorés et bien expliqués, ils ont tout de suite su séduire l'enfant qui s'est ruée dessus et les a réclamés par la suite. Pédagogiques, les cahiers le sont aussi pour les parents, qui doivent être là pour guider. Autre avantage, leur prix raisonnable : 8€50.


Certains exercices demandent en revanche de la pratique et un entraînement régulier. Et il n'est pas toujours facile de trouver le temps. Surtout avec des enfants en bas âge. D'autre part, quelques enseignements de ces cahiers peuvent être assez éloignés de ceux dispensés au sein de l'Education nationale. La petite fille ignorait en effet certaines des notions des manuels, pourtant destinés aux 2-4 ans. De quoi inquiéter inutilement les parents qui risquent de se demander si c'est "normal". Il est donc nécessaire de prendre un peu de distance sur ces cahiers et de garder en mémoire que le respect du rythme de chacun fait partie de la pédagogie Montessori. 

Tout savoir sur

Tout savoir sur

Réussir l'éducation de ses enfants

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter