Elle défend le planning familial et croule sous les insultes

Elle défend le planning familial et croule sous les insultes

DirectLCI
RESEAUX SOCIAUX - Une journaliste qui a pris la défense du planning familial en vidéo fait face, depuis une dizaine de jours, à un déluge d’insultes.

Mise à jour : Quelques jours après la publication de cet article, Klaire a lancé une collecte sur ulule . Le but : réunir les commentaires haineux qui lui sont adressés dans un livret, dont les bénéfices iront au Planning Familial.


Une vidéo d’à peine plus d’une minute pour... un déluge de commentaires haineux. Le 28 novembre, la journaliste "Klaire fait Grr" publie sur Youtube une vidéo à l’attention de Marion Maréchal-Le Pen. Le but ? Réagir à la promesse de la candidate frontiste de couper les subventions au planning familial, si elle était élue à la tête de la région Paca.


"Soyons clairs, ça ne marche pas. Quand on ne peut pas avorter, on avorte quand-même. (…) Sauf que tous les ans, 45.000 femmes meurent des suites d’un avortement clandestin" rappelle la journaliste indépendante. Des propos qui sont loin de plaire à tout le monde. Sur Youtube et sur Facebook, les réactions ne se font pas attendre. Très rapidement, et pendant des jours, la chroniqueuse a reçu des centaines de messages d’insultes, de la part d’hommes surtout, de femmes parfois, et dont voici un florilège (fautes d’orthographe comprises).

"Contraceptif, connasse!"

Contactée par LCI, Klaire ne s’avoue pas vraiment surprise devant pareille avalanche de commentaires violents : "Je ne suis ni la première ni la dernière à me manger ce genre de réactions. C’est même un grand classique du net. Ça reste affligeant de constater que ça ne bouge pas. Ceci dit, quand les gens s’attaquent au physique par exemple, c’est souvent qu’ils n’ont pas tellement d’arguments à proposer et ça me conforte dans l’idée que ce que je dis touche juste."

D'autres combats à mener"Klaire fait grr

Et cette dernière de pointer du doigt le malaise persistant quand l’IVG s’invite dans le débat : "C’est assez symptomatique de l’ambiance de ces dernières années. Il y a une libération de la parole réac’. Preuve en est le succès de la ‘Manif pour Tous’, la remise en cause de l’IVG en Espagne. Je ne pensais pas que le droit à l’IVG doive encore être un combat de ma génération, et c’est un peu dommage parce qu’il y a d’autres combats à mener."


Mais loin de songer à arrêter là sa bataille pour les droits des femmes, Klaire prépare pour ses détracteurs un pied-de-nez en bonne et due forme. Ces "commentaires ignobles", qu'elle choisit de ne pas signaler pour mieux les dénoncer, elle pense sérieusement à les compiler dans un livret, dont les bénéfices seraient reversés… au planning familial.

Lire aussi

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter