SNCF : l'Etat reprendra 35 milliards de la dette, confirme Edouard Philippe

PRINTEMPS SOCIAL - Alors que le 12e "round" de la grève à la SNCF débutera dimanche soir, les syndicats rencontrent Edouard Philippe pour discuter d'une sortie de crise ce vendredi. Le Premier ministre a d'ores et déjà annoncé que l'Etat reprendrait la dette de la SNCF à hauteur de 35 milliards d'euros.
Live

GARE DU NORD

TRAFIC EUROSTAR


Joint par LCI, la compagnie ferroviaire transmanche Eurostar a indiqué que le trafic a repris ce samedi vers 11h30. En raison de "problèmes opérationnels" (sic), plusieurs centaines de voyageurs ont vu leur départs différés depuis la Gare du nord. "Des retards sont à prévoir tout au long de la journée. Nos équipes font le maximum pour les minimiser", a déclaré un porte-parole de l'entreprise.

EUROSTAR

EUROSTAR

GARE DU NORD

RETARD


A Gare du Nord, de nombreux voyageurs ont vu leurs départs différés ce samedi matin, en raison d'un mouvement de grève au sein du personnel d'Eurostar.

GREVE SURPRISE


Le trafic des Eurostar est très perturbé ce samedi matin en raison d'une grève surprise.

PRÉVISIONS TER


8 trains sur 10 en moyenne : les clients sont invités à se renseigner sur la circulation de leur train sur l’appli SNCF et sur leur site TER.

PRÉVISIONS TRANSILIEN


•RER A : trafic normal

•RER B : trafic normal

•RER C : 8 trains sur 10

•RER D : 7 trains sur 10 changement à Châtelet et Paris-Lyon

•RER E : 7 trains sur 10 avec quelques suppressions

•Ligne H : 1 train sur 2

•Ligne J : trafic normal

•Ligne L : 8 trains sur 10

•Ligne N : 1 train sur 2

•Ligne R : 1 train sur 4

•T4 : pas de trains en raison de travaux

•Autres lignes d’Ile-de-France : trafic normal

PRÉVISIONS INTERCITÉS


•Paris - Rouen - Le-Havre : 3 trains sur 5

•Paris - Caen – Cherbourg – Trouville/Deauville : 7 trains sur 10

•Paris - Granville : trafic normal

•Paris - Limoges - Toulouse : 3 trains sur 5

•Paris - Nevers : 1 train sur 2

•Paris - Clermont : 8 trains sur 10

•Paris - Amiens- Boulogne : 3 trains sur 4

•Paris - Saint-Quentin - Maubeuge : trafic normal

•Bordeaux - Marseille : 7 trains sur 10

•Nantes - Bordeaux : trafic normal

•Autres lignes Intercités : pas de circulation

•Trains de nuit : 3 trains sur 4

PRÉVISIONS TRAINS INTERNATIONAUX


•Eurostar : trafic normal

•Thalys : trafic normal

•Liaison France-Espagne : trafic normal

•Liaison France-Allemagne : trafic quasi normal

•Lyria : 3 trains sur 5

•Liaison France-Italie : 2 trains sur 3

PRÉVISIONS TGV


•Axe Atlantique : trafic quasi normal

•Axe Sud-Est : 9 trains sur 10

•Axe Est : 4 trains sur 5

•Axe Nord : 3 trains sur 4

•OUIGO : 4 trains sur 5

•Intersecteurs : 3 trains sur 5

Urgent

PRÉVISIONS


La direction de la SNCF vient de publier ses prévisions pour samedi 7 juillet, second jour de la grève déclenchée à l'initiative de la CGT et de SUD-Rail.


TGV : 4 trains sur 5

Intercités : 7 trains sur 10

Transilien : 3 trains sur 4

TER : 8 trains sur 10


Découvrez les prévisions détaillées ci-dessous :

PARTICIPATION


Le taux global de grévistes à la SNCF s'élevait à 6,5% vendredi matin, avec 22,4% des conducteurs en grève lors de cette journée de mobilisation contre la réforme ferroviaire à l'appel de la CGT et SUD, a annoncé la direction à l'AFP.


Parmi les personnels indispensables à la circulation des trains, 22,3% des contrôleurs et 10,2% des aiguilleurs étaient en grève en milieu de matinée. Lors de la dernière journée de mobilisation à quatre syndicats - avec l'Unsa et la CFDT -, le 28 juin, le taux global de grévistes avait atteint 10,26%, avec 36,2% des conducteurs en grève.

LYON


Les cheminots grévistes de la CGT ont décidé d'envahir les locaux de France 3 Rhône-Alpes, signalent nos confrères

NOUVELLES GRÈVES


Le nouvel épisode de grève vient à peine de commencer que les syndicats pensent à la suite. La CGT prévoit d'organiser une nouvelle grève à la SNCF, le 19 juillet, d'autres en août et "probablement" à la rentrée, a annoncé sur Cnews vendredi Laurent Brun, secrétaire général de la CGT Cheminots. 

"On l'annoncera au fur et à mesure", a-t-il expliqué au sujet des grèves prévues après celles du 19 juillet. Le mouvement de grève n'aura "pas de point final tant qu'on n'a pas les garanties qu'on a demandées" de la part du gouvernement, a expliqué le leader syndical. Il a dénoncé "la responsabilité du gouvernement" qui reste "absolument intraitable" notamment sur la question du statut des cheminots.

DÉPARTS EN VACANCES


Malgré la grève annoncée le 6 et le 7,  malgré la grève annoncée le 6 et le 7, la compagnie va bâtir "sur mesure" un plan de transport spécial avec des "trains garantis" vers les destinations les plus demandées, a expliqué la directrice générale de SNCF Voyages, Rachel Picard. 


"On va privilégier les destinations lointaines, les destinations de vacances, plutôt des flux nord-sud, toutes les grandes destinations touristiques classiques et évidemment tout le Sud-Est et tout l'Ouest", indique-t-elle.


"On va être capable d'assurer entre 80% et 100% des TGV sur ces relations", et notamment 100% vers Marseille, Nice et Montpellier et aussi 100% vers Noirmoutier (via Nantes) pour cause de départ du Tour de France.


Pour Intercités, la SNCF prévoit 60% des trains pour ce premier week-end de grands départs, et 70% vers la Normandie. 

FAIBLE AFFLUENCE


Selon préfecture de police, la manifestation à Paris à l'appel de la CGT et de FO a réuni 2900 personnes. 

MANIF

MANIF

Le cortège parisien s'est lancé à l'appel de la CGT, Sud Rail et de FO, depuis la place de la République en direction de Bastille. Outre les cheminots, les personnels de la santé et de l'énergie participaient à la manifestation

CASTANER

VIDEO - Le message de Christophe Castaner à la CGT et à Sud Rail, qui menacent de poursuivre la grève pendant les vacances : "Il y a un moment un peu sacré, c'est les vacances"

CASTANER

Christophe Castaner sur LCI : "J’appelle les responsables de la CGT et de Sud Rail à la responsabilité. Qu’ils préservent les vacances des Français. Le but du jeu n’est pas d’emmerder au maximum les usagers"

MANIF

Lors de la dernière manifestation interprofessionnelle à l'appel de la CGT le 19 avril dernier, celle-ci avait comptabilisé 300.000 manifestants

JEUDI DE MOBILISATION


Alors que ce jeudi marque la fin de la grève unitaire et reconductible entamée début avril à la SNCF, FO et CGT vont battre le pavé ensemble pour la première fois depuis 2016 dans le cadre d'un mouvement interprofessionnel afin de défendre le "modèle social et républicain". 


"Le 28 juin, disons stop au 'pognon de dingue' pour la finance", lance notamment la CGT des cadres sur la page d'accueil de son site internet. A Paris, la manifestation partira à 14H00 de la place de la Bastille en direction de République.


Des rassemblements sont aussi prévus dans les différentes régions pour protester contre une "remise en cause de notre modèle social et républicain et ce, dans un contexte d'explosion des inégalités".

PRÉVISIONS POUR JEUDI


Pour le 36e et dernier jour de la grève unitaire demain, le niveau de perturbations sera le même que pour ce mercredi. La direction de la SNCF annonce dans un communiqué prévoir :


- Quatre TGV sur cinq

- Trois Intercités ou TER sur cinq

- Deux Transilien sur trois

C'EST SIGNÉ !


Entouré d’Elizabeth Borne et de Benjamin Griveaux, Emmanuel Macron vient de signer en direct et sous l’œil des caméras, comme il l’a fait pour les précédentes lois de son quinquennat, la promulgation de la réforme ferroviaire. 

SOUS LA BARRE DES 9%

Le taux de grévistes à la SNCF atteignait 8,43% en milieu de matinée mercredi, passant sous la barre des 9% pour la première fois depuis le début du conflit lancé le 3 avril. 

Parmi les agents indispensables à la circulation des trains, la mobilisation était également au plus bas avec 32,1% de grévistes chez les conducteurs, 28,5% parmi les contrôleurs et 11,3% pour les aiguilleurs.

Urgent

GRÈVES CET ÉTÉ


La CGT et Sud-Rail ont déjà appelé à la grève les 6 et 7 juillet, et le secrétaire général de la CGT, Philippe Martinez, a annoncé mercredi, qu'il "y aura d'autres jours", et "même en septembre".


"Les cheminots continuent à être mobilisés, ils sont affaiblis oui (...) Mais le mécontentement est toujours là parce que leurs problèmes et celui des usagers ne sont pas réglés", a explique M. Martinez. "De ce que j'ai compris, ils (CFDT et Unsa) reconnaissent que les problèmes demeurent, ils font une pause pendant l'été mais j'ai cru comprendre qu'en septembre ils étaient prêts à refaire des actions."

PRÉVISIONS INTERCITÉS


INTERCITÉS DE JOUR

+Paris-Rouen-Le Havre : 2 trains sur 3


+Paris-Caen-Cherbourg : 1 train sur 2


+Paris-Granville : 3 trains sur 5


+Paris-Limoges-Toulouse : 3 trains sur 5


+Paris-Clermont : 4 trains sur 5


+Paris-Amiens-Boulogne : 2 trains sur 3


+Paris-St-Quentin-Maubeuge : 1 train sur 2


+Paris-Nevers : 3 train sur 5


+Bordeaux-Marseille : 1 train sur 2


+Nantes-Bordeaux : trafic normal


+Nantes-Tours-Lyon : 1 train sur 2


+Autres lignes Intercités : pas de train



INTERCITÉS DE NUIT

+Paris-Briançon: 1 car Paris → Briançon


+Paris-Toulouse/Cerbère-Rodez-Latour de Carol: 1 car Paris→ Toulouse

PRÉVISIONS INTERNATIONAL


Eurostar : quasi normal


Thalys : 9 sur 10


Lyria : 4 sur 5


Liaison France-Italie : 2 sur 3


Liaison France-Allemagne : quasi normal


Liaison France-Espagne : 2 sur 3

PRÉVISIONS TGV


Axe Atlantique : 9 sur 10

Axe Est : quasi normal

Axe Nord :  4 sur 5

Axe Sud-Est : 9 sur 10

Intersecteurs : 2 sur 5

OUIGO : 9 sur 10

PREVISIONS ILE-DE-FRANCE


+RER A : Trafic normal.

+RER B Nord : 1 train sur 2 aux heures de pointe. Changement à Gare du Nord.

+RER B Sud : 2 trains sur 3 en heures de pointe. Trafic normal aux heures creuses. Changement à Gare du Nord

+RER C : 1 train sur 2.

+RER D Nord : 1 train sur 2. Changement à Châtelet.

+RER D Sud : 1 train sur 2 sur les branches Melun et Corbeil. Changement à Gare de Lyon.

+RER E : 3 trains sur 4.

+LIGNE H : 2 trains sur 3.

+LIGNE J : 1 train sur 2.

+LIGNE K : 2 trains sur 3.

+LIGNE L : 1 train sur 2.

+LIGNE N : 1 train sur 2.

+LIGNE P : 3 trains sur 4.

+LIGNE R : 1 train sur 3.

+LIGNE U : Trafic normal.

+T4 : Trafic normal.

+T 11 : Trafic normal.

Urgent

PRÉVISIONS POUR LE MERCREDI 27 JUIN


Voici le trafic attendu par la direction de la SNCF pour le mercredi 27 juin, premier jour du dernier épisode de la grève reconductible.


Transilien : 2 trains sur 3

TER : 3 trains sur 5

TGV : 4 trains sur 5

Intercités : 3 trains sur 5


Découvrez les prévisions détaillées ci-dessous.

PERTURBATIONS


Le syndicat SUD-Rail appelle à la grève les vendredi 6 et samedi 7 juillet prochains.

Ecoutez le témoignage d'une voyageuse bloquée à Paris samedi matin

Un individu a été repéré à la sortie des voies des gares de Lyon et de Bercy à Paris. La police est en cours d'intervention. 

Des retards de plus d'1h15 sont à prévoir au départ et à l'arrivée de ces deux gares. 

TRANSILIEN ET TER


Demain,  des perturbations sont aussi à prévoir sur les Transilien avec 1 train sur 3 Transilien maintenu et les TER avec 1 train sur 2.

INTERCITÉS


Demain, 1 Intercités sur 2 est maintenu

TGV


Demain, 9 TGV sur 10 vont rouler, selon les prévisions de la SNCF

Urgent

TRAFIC POUR SAMEDI 23 JUIN


Voici les prévisions de trafic communiquée à l'instant par la SNCF


3 TRANSILIENS sur 5

1 TER sur 2

9 TGV sur 10

1 Intercités sur 2

4 trains internationaux* sur 5

LAURENT BERGER

LAURENT BERGER


La hausse du Smic de 20% proposée à droite par Guillaume Peltier ? "C'est un jeu de dupes. On augmenterait le Smic net, mais en baissant les cotisations sociales, donc en baissant le salaire différé. Le collectif va exploser, ce sera chacun pour soi"

LAURENT BERGER

LAURENT BERGER

LAURENT BERGER


"Il faut passer par un autre mode d'action que la grève." Le leader de la CFDT justifie son refus de s'associer à de nouvelles mobilisations cette été. "On a obtenu un certain nombre d'avancées dans le cadre de la concertation. Un certain nombre de Français vont partir en vacances, ce n'est pas le moment d'aller perturber."

LAURENT BERGER


Sur le plateau de LCI, le secrétaire général de la CFDT critique la méthode de réforme du gouvernement : "Il y a une volonté de transformer ce pays sans les corps intermédiaires. C'est un déséquilibre démocratique"

Près de deux mois après le début du "printemps social", les cheminots ont rencontré ce vendredi 25 mai le Premier ministre Edouard Philippe afin de poursuivre les négociations. 

À deux jours du début du 12e round de grève, qui débutera dimanche soir pour se poursuivre lundi et mardi, les syndicats ont assuré que le mouvement se poursuivait, comme prévu au départ, pour se calquer sur le calendrier parlementaire.

Tout savoir sur

Tout savoir sur

Réforme de la SNCF : bras de fer entre le gouvernement et les syndicats

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter