Grève : plus de 500.000 manifestants en France selon la CGT, 323.000 selon les autorités

Société
EN TEMPS RÉEL – Enseignants, cheminots, contrôleurs aériens… Le gouvernement subit son premier grand test social ce jeudi avec la grève dans la fonction publique et à la SNCF. A la mi-journée, 35% des cheminots et 15% des enseignants étaient en grève. En milieu d'après-midi, des incidents ont émaillé le cortège parisien.
Live

GRÈVE


Quelque 180 défilés étaient prévus dans tout le pays pour cette première mobilisation nationale de l’année qui a rassemblé 323 000 manifestants, selon le ministère de l’intérieur, et plus de 500 000 selon la CGT. Saluant une "mobilisation puissante", la CGT propose l’organisation d’une nouvelle journée nationale de mobilisation interprofessionnelle le 19 avril prochain.

MANIFESTATIONS


On résume. Les chiffres de la mobilisation lors des manifestations des cheminots et de la fonction publique ce mercredi 22 mars à Paris :


- 47.800 (collectif de médias)

- 49.000 (préfecture de police)

- 65.000 (CGT)

MOBILISATION


Les manifestations ont réuni ce jeudi "plus de 500.000" personnes dans toute la France selon la CGT, 323.000 manifestants selon le ministère de l'Intérieur.

MOBILISATION


Les manifestations des cheminots et de la fonction publique ont réuni 47.800 personnes à Paris, selon le collectif des médias (comptage réalisé par le cabinet Occurrence).

MOBILISATION


Les manifestations ont réuni ce jeudi "plus de 500.000" personnes dans toute la France, selon la CGT (chiffre définitif).

MOBILISATION


La manifestation des fonctionnaires a réuni 34.700 personnes à Paris, et celle des cheminots 13.100 manifestants, selon le collectif des médias (comptage réalisé par le cabinet Occurrence).

DÉGRADATIONS

MOBILISATION


Les manifestations ont réuni ce jeudi 65.000 personnes à Paris selon la CGT, 49.000 selon la Préfecture de police.

MICMAC


Comptage de manifestant : la solution pour mettre fin à l’éternel grand écart entre la police et les syndicats ?

Logiciel de comptage : comment fonctionne ce dispositif censé mettre tout le monde d’accord ?

Logiciel de comptage : comment fonctionne ce dispositif censé mettre tout le monde d’accord ?

ARTHAUD

INFO LCI


La manifestations des cheminots a réuni ce jeudi 22 mars plus 16.500 personnes à Paris, selon un premier décompte de la Préfecture de police.

MOBILISATION

EN DIRECT

EN DIRECT

EN DIRECT

MOBILISATION


Les manifestations ont réuni ce jeudi plus de 400.000 personnes en France, selon un premier décompte de la CGT, dont 40.000 à Paris, a annoncé à l'AFP Jean-Marc Canon, secrétaire général de la CGT Fonction publique. Le responsable syndical a précisé qu'il manquait encore les chiffres dans une soixantaine de villes. Selon un décompte provisoire effectué par l'AFP à 16 h 30, à partir des chiffres fournis par la police, plus de 115.000 personnes ont manifesté jeudi en France, hors Paris. De son côté, Force ouvrière fait état de 500.000 manifestants, dont plus de 25.000 cheminots à Paris.

EN DIRECT

EN DIRECT

EN DIRECT

EN DIRECT

EN DIRECT

DÉGRADATIONS


Des projectiles ont été lancés sur des policiers à Paris en marge des manifestations. Des dégradations matérielles ont également été constatées. Les forces de l'ordre sont intervenues avec l'utilisation de canons à eau. Les événements sont survenus à hauteur du boulevard Beaumarchais, près de la place de la Bastille.

DÉGRADATIONS


A Paris, en marge de la mobilisation des cheminots et de la fonction publique, la préfecture de police a fait état de heurts entre des jeunes manifestants cagoulés et des policiers, ainsi que des dégradations sur des vitrines.

PARIS

NANTES


Des heurts ont éclaté à Nantes entre des policiers et des manifestants qui participaient à la journée de mobilisation organisée par les syndicats de la fonction publique. Les services de police ont annoncé qu'un "groupe hostile cagoulé"avait lancé des "projectiles sur les forces de l'ordre". Les policiers ont répliqué par des tirs de gaz lacrymogènes et des lances à eau. Huit interpellations ont eu lieu et quatre gendarmes ainsi que deux CRS ont été "légèrement blessés", selon la police. Des "tags" sur un monument de Nantes en mémoire aux Français tombés pendant la Seconde Guerre mondiale - sont également à déplorer, précise la police.

En direct

SIFFLETS


Les socialistes, et en particulier leur futur premier secrétaire Olivier Faure, ont été abondamment sifflés lors de la manifestation des cheminots à Paris, a constaté une journaliste de l'AFP. "PS/Medef, même combat", "Traîtres", "Vous n'avez pas honte de venir ici !", "La loi travail, c'est vous". Olivier Faure a essuyé pendant plusieurs minutes sifflets et quolibets en longeant, environné de journalistes, les groupes de manifestants.

PIERRE LAURENT


Le secrétaire national du PCF participe à la manifestation parisienne, ce jeudi. Au micro de LCI, il a estimé que la journée était "réussie".

ÉCHAUFFOURÉES


A Paris, en marge de la mobilisation des cheminots et de la fonction publique, la préfecture de police a fait état de heurts entre des jeunes manifestants et des policiers, ainsi que des dégradations sur des vitrines.


-> Un journaliste de Reuters a constaté qu'un groupe de jeunes cagoulés, déployés à l'avant de la manifestation des cheminots, jetait des projectiles sur les forces de l'ordre qui répliquaient au canon à eau près de la place de la Bastille, tout près du point d'arrivée des manifestants.

-> Quelques dégradations ont été constatées au niveau de magenta (Xe arr.), où ont eu lieu quelques prises à partie avec les forces de l'ordre par des individus cagoulés s'emparant de barrières de chantier.

-> Un incendie de véhicule est actuellement en cours à l’angle du boulevard Beaumarchais et de la rue Saint-Sébastien, dans le XIe arrondissement.

  

MÉLENCHON

PARIS

BESANCENOT


L'ancien candidat à la présidentielle pour le NPA, Olivier Besancenot, se réjouit du soutien politique de la gauche aux cheminots et aux fonctionnaires. "Cela appelle à des suites, on va se revoir rapidement pour discuter du soutien concrets qu'on apporte aux cheminots", a-t-il expliqué. "Ce n'est que le début", a-t-il prévenu.

CHIFFRES

Selon la CGT, plus de 25.000 personnes ont défilé dans les rues de Paris pour la manifestation nationale des cheminots.

MANIF PARISIENNE 

Pour rappel, quelques échauffourées ont éclaté entre lycéens et forces de l'ordre dans le XIe arrondissement de la capitale vers 12h, soit quelques heures avant le début manifestation officielle, dont les cortèges ont pris le départ à 14h30. Bilan : quelques dégradations et une vitrine cassée.

GRÉVE

Ils sont un peu les chefs d'orchestre du ciel...

Contrôleurs aériens : comment travaillent-ils vraiment ?

Contrôleurs aériens : comment travaillent-ils vraiment ?

REACTION

Le patron des Patriotes Florian Philippot, présent à la manifestation parisienne ce jeudi, a répondu aux questions de Lucas Zajdela sur LCI.

FONCTIONNAIRES EN GREVE

A la mi-journée, le taux de participation des fonctionnaires au mouvement de grève s'élevait à 10,41% (contre 13,03% en octobre 2017) dans la fonction publique d'Etat et à 4,95% dans la fonction publique territoriale (contre 5,95% en octobre), selon une source à Bercy.

INSOUMIS

Le patron de la France Insoumise Jean-Luc Mélenchon, présent à la manifestation parisienne de ce jeudi, s'est exprimé lors d'un point presse. "Je suis frappé par l'ampleur de la mobilisation, notamment dans ma ville, à Marseille", a-t-il dit.

INTERPELLATIONS A NANTES

Selon la police, au moins sept personnes ont été interpellées jeudi à Nantes en marge des manifestations. Entre 8500, selon la police, et 10.000 personnes, selon l'intersyndicale, ont pris place dans le cortège, composé de nombreux agents publics mais aussi de salariés du privé, étudiants, lycéens et retraités. 

VIDÉO

Des heurts ont éclaté en fin de matinée entre des policiers et de jeunes manifestants boulevard Voltaire à Paris, dans le 11e arrondissement.

MANIFESTATION


Les cheminots viennent de s'élancer à 13 heures depuis la Gare de l'Est. Ils vont se diriger vers la place de la Bastille.

VIDÉO

Regardez ces scènes de violences en marge des manifestations de Nantes. 

VIOLENCES A PARIS


Sur le chemin, des groupes de jeunes, le visage souvent dissimulé par des masques et des capuches, se sont attaqués aux vitrines de deux agences bancaires et à des panneaux publicitaires à coups de marteaux et de pierres, et ont jeté des projectiles sur les policiers.


Peu avant midi, les policiers ont chargé ces manifestants et ont fait usage de gaz lacrymogènes. Face aux renforts de policiers qui sont ensuite arrivés, les jeunes se sont rapidement dispersés dans le métro et dans les rues du XIIe arrondissement précise encore l'AFP.


Les manifestants avaient également renversé un container à verres, se servant de son contenu pour le jeter sur les CRS, aux cris de "La rue elle est à qui? Elle est à nous" et de slogans anticapitalistes et anti-policiers.

VIOLENCES A PARIS


Des échauffourées ont éclaté ce jeudi entre jeunes manifestants et policiers dans l'est de Paris, avant les défilés des fonctionnaires et des cheminots prévus dans l'après-midi contre les projets de réformes du gouvernement, a constaté un journaliste de l'AFP.


Plusieurs centaines de lycéens et de membres de collectifs antifascistes, d'extrême gauche et anarchistes sont partis en fin de matinée de la place de la Nation pour rejoindre la gare de l'Est d'où doit s'élancer la manifestation des cheminots.

TRAFIC FERROVIAIRE


Le taux de participation à la grève des cheminots ce jeudi est de 35,4% au niveau national, comme l'a indiqué le porte-parole de la SNCF à LCI, précisant qu'il s'agit d'un "décompte réel à partir des prises de service" rapporte pour sa part l'AFP.


"Cette méthode est constante depuis 10 ans. Des huissiers sont mandatés pour contrôler le processus de comptage des grévistes", a ajouté la direction dans un communiqué. Deux des quatre syndicats représentatifs du groupe, l'Unsa et SUD-Rail (2e et 3e), avaient déposé des préavis de grève nationaux contre la réforme prévue par le gouvernement, tandis que d'autres organisations avaient déposé des préavis locaux ou catégoriels indique encore l'AFP.

MANIFESTATION

La manifestation organisée à Rouen a également donné lieu a quelques échauffourées, comme on peut le voir sur ces images.

TRAFIC FERROVIAIRE

Le taux national de grévistes à la SNCF ce jeudi est de 35,4%, a assuré  un porte-parole du groupe à LCI.

TRAFIC AERIEN

Air France prévoit d'assurer "75%" de ses vols ce vendredi 3 mars, a annoncé la direction de la compagnie aérienne dans un communiqué.

SCOLAIRE

Selon des chiffres du ministère de l'Education nationale, 14.5% des enseignants participent à la grève de ce jeudi (15,5% dans les collèges/lycées et 13,71% dans les écoles maternelles/primaires).

MANIFESTATION

Selon plusieurs personne sur place, le climat est tendu entre CRS et manifestants à Paris. Des bombes lacrymogènes auraient été utilisées.

Lancé tout d'abord par les fonctionnaires (Education nationale, hôpitaux…), l'appel à la mobilisation pour ce jeudi 22 mars a été amplifié ces derniers jours par celui des cheminots protestant contre la réforme de leur statut. Au point même que ce second mouvement, qui a également été rejoint par d'autres entreprises des transports publics, a pris le dessus et à presque fait oublier celui de la fonction publique.


Quoi qu'il en soit, entre écoles en grève, hôpitaux perturbés, transports au ralenti, cette journée du 22 mars 2018 s'annonce très perturbée dans une bonne partie des services dépendants de l'Etat. Nous vous proposons de suivre dès maintenant ce mouvement, avec notamment un récapitulatif des perturbations à prévoir.

Avant la grève reconductible lancée à la SNCF à partir du 3 avril, cette mobilisation s'annonce aussi comme un premier test pour les syndicats et le gouvernement.

Tout savoir sur

Tout savoir sur

Réforme de la SNCF : bras de fer entre le gouvernement et les syndicats

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter