EN DIRECT - La grève s'enlise chez Air France : appel à la grève pour les 3, 4, 7 et 8 mai

GREVE SESSION 5 - Alors que le 5e round de grève SNCF a pris fin, Edouard Philippe a annoncé qu'il recevrait les syndicats de cheminots, après s'y être fermement opposé, alors que ces derniers avaient exigé de traiter avec lui et plus avec Elisabeth Borne. Par ailleurs, le trafic s'annonce à nouveau perturbé pour la reprise du travail.
Live

SNCF


Les syndicats CFDT Cheminots et Unsa ferroviaire ont assigné la SNCF en justice pour contester la décision de la compagnie ferroviaire de décompter des jours de congés aux cheminots grévistes. "On demande de suspendre toutes les dispositions" visant "à intimider les cheminots", a déclaré à l'AFP Didier Aubert, secrétaire général de la CFDT Cheminots. Cette assignation en justice commune a été "finalisée hier en intersyndicale", a précisé Roger Dillenseger (Unsa). La CGT Cheminots se joindra également au référé, a confirmé à l'AFP son porte-parole, Cédric Robert.

AIR FRANCE


L'intersyndicale d'Air France appelle à la grève les 3, 4, 7 et 8 mai prochains. Les syndicats des autres personnels de la compagnie rejoignent l'appel des pilotes qui ont déjà annoncé une grève à ces dates. 

AIR FRANCE 


Le Premier ministre s'est également exprimé sur Air France ce jeudi sur Europe 1. Pour Edouard Philippe, la position de PDG d'Air France, qui a mis son poste en jeu dans une consultation interne [lancée ce jeudi, NDLR], est "courageuse". Il estime que c'est aux salariés de prendre leurs "responsabilités".

DETTE


Le Premier ministre a également indiqué sur Europe 1 que le montant, les modalités et le rythme de la reprise de la dette restent à discuter. "Nous devrons rembourser la dette de la SNCF dans le temps", sans accroître la fiscalité, en faisant des économies sur la dépense publique, a-t-il complété.

"NON-NÉGOCIABLE"


Le Premier ministre Edouard Philippe, invité d'Europe 1 ce jeudi, a réaffirmé que l'ouverture à la concurrence de la SNCF, la réorganisation de l'entreprise et la fin des embauches au statut de cheminot étaient non-négociables.

 

AIR FRANCE


Trois syndicats de pilotes d'Air France ont annoncé mercredi avoir déposé un préavis de grève pour les 3, 4, 7 et 8 mai afin de peser dans les négociations pour les salaires.

AIR FRANCE


Trois syndicats de pilotes d'Air France ont annoncé avoir déposé un préavis de grève pour les 3, 4, 7 et 8 mai afin de peser dans les négociations pour les salaires.

LES ANNONCES DES SYNDICATS


L'intersyndicale des cheminots (CGT, UNSA, Sud, CFDT) vient de dévoiler plusieurs annonces :


- un rassemblement est organisé le 3 mai à Paris et en régions


- une "journée sans cheminots" est organisée le 14 mai afin de "remobiliser" les cheminots,  si leurs revendications unitaires ne sont pas entendues par le Premier ministre le 7 mai


- les syndicats appellent au remboursement des usagers à hauteur de 40% sur les abonnements


- "nous constatons que le Premier ministre reprend le dossier en main ce qui est à mettre au crédit de la mobilisation (...) et ce qui nous permettra d'avoir comme interlocuteur le décideur dans le dossier", affirment les syndicats


- les syndicats "réaffirment l'unité sociale et économique de la SNCF", un aspect "non négociable"

SERVICE MINIMUM


Le président du parti Les Républicains Laurent Wauquiez a plaidé ce mercredi pour un "service minimum" dans le transport ferroviaire, inscrit dans la Constitution, mesure également défendue par le député LR Guillaume Larrivé qui souhaite "restreindre le droit de grève".

SNCF


Le président de l'Assemblée nationale, François de Rugy (LREM), a demandé aux cheminots de suspendre leur grève, dans la mesure où le Premier ministre Edouard Philippe a accédé à leur demande de le rencontrer.

DETTE


Le ministre des Comptes publics Gérald Darmanin a assuré mercredi que la reprise par l'Etat d'une partie de la dette de la SNCF, annoncée à partir de 2020, se ferait sans "impôt nouveau" et sans "augmentation d'impôt".


"Il est évident que c'est bien l'argent du contribuable qui va payer la facture, et qui va donc payer la dette", a-t-il déclaré en référence aux propos similaires tenus par le Premier ministre Edouard Philippe dans une lettre aux syndicats de la SNCF. Mais "il n'y aura aucune augmentation d'impôt et aucun impôt nouveau", a assuré Gérald Darmanin.

INTERPRÉTATION


L'invitation des syndicats de la SNCF par le Premier ministre Edouard Philippe, le 7 mai, constitue "un recul du gouvernement à mettre au crédit" de la mobilisation des cheminots, a déclaré mardi Laurent Brun, secrétaire général de la CGT cheminots, à l'issue d'une réunion de l'intersyndicale. "Nous participerons donc avec de fortes exigences le 7 mai aux réunions", a-t-il ajouté.

DE L'ÉLECTRICITÉ DANS L'AIR


La CGT Energie 33 a agi dans un élan de convergence des luttes.

La CGT Energie coupe le courant à la gare Saint-Jean à Bordeaux

La CGT Energie coupe le courant à la gare Saint-Jean à Bordeaux

FACTURE


Des étudiants bloqueurs mettent de leur côté en avant la responsabilité des CRS dans le coût des dégâts.

Universités bloquées : le coût des dégradations dépassera le million d’euros, selon la ministre Frédérique Vidal

Universités bloquées : le coût des dégradations dépassera le million d’euros, selon la ministre Frédérique Vidal

MANIFESTATION


Des étudiants ainsi que des cheminots ont manifesté vers 17h30 sur les quais de la gare du Nord. Selon un militant Sud Rail Paris Nord, 500 personnes étaient présentes et 250 ont investi les voies, retardant des Eurostar et des TER en direction de la Picardie. "Il y avait environ deux tiers d'étudiants qui venaient de Tolbiac. Le reste, c'était des étudiants de Paris VIII et des cheminots", nous a-t-il indiqué. La manifestation s'est ensuite dirigée vers la gare de l'Est. Elle est pour l'heure terminée.

PRÉVISIONS

Lendemain de grève oblige, le trafic ne reprend pas intégralement ses droits; Voici les prévisions telles qu'annoncées par la SNCF, avec tout de même, un trafic TGV tout à fait normal et un trafic à l'international quasi normal :


Grandes lignes

4 Transiliens sur 5

9 TER sur 10

3 Intercités sur 4

En détail pour ce dernier réseau, ce sont les lignes suivantes qui seront perturbées

Paris Caen Cherbourg (1 train sur 2)

Paris Rouen Le Havre (1 train sur 2)

Bordeaux Marseille (3 trains sur 5)

Toulouse Hendaye (1 train sur 2)

Clermont Lyon (pas de train)

Paris Strasbourg éco (pas de train)


Réseau francilien

Trafic normal pour les RER A et B, pour les lignes H, K, R et U du Transilien. 

3 RER C sur 4

2 RER D sur 3

7 RER E sur 10

9 Transiliens N sur 10

3 Transiliens P sur 4

NÉGOCIATIONS


Le gouvernement a annoncé dans une lettre adressée aux dirigeants syndicaux qu'Edouard Philippe recevra les syndicats en réunions bilatérales le 7 mai prochain.

SNCS 


Des cadres supérieurs de la SNCF dénoncent  "le jeu pernicieux et irresponsable" du gouvernement et le chantage à la dette, dans une  lettre à la ministre Élisabeth Borne datée du 5 avril.


Le syndicat des  cadres supérieurs du groupe ferroviaire (SNCS) indique qu'il ne peut soutenir  le mouvement de grève de deux jours sur cinq pendant trois mois, "particulièrement pénalisant pour nos concitoyens", cependant il accuse l'exécutif "de livrer à la vindicte populaire les  cheminots et de les mettre en cause, en laissant entendre notamment qu'il y  aurait un lien entre les récents dysfonctionnements de la SNCF et les cheminots  (statut, organisation du travail...)". 


Selon le SNCS, le gouvernement a sa part de responsabilités : il a fait "des projets TGV  parfois discutables, en se servant de la SNCF comme banquier, en délaissant les  transports de la vie quotidienne et en laissant l'infrastructure se dégrader", écrivent-ils dans cette lettre révélée ce mardi par l'Humanité.

TAUX DE GRÉVISTES


La SNCF vient d'annoncer le taux de participation à la grève pour ce mardi, un taux en légère hausse par rapport à hier : 

- 63,4% des conducteurs

- 53,3% des contrôleurs

- 26,3% des aiguilleurs

FRANCE INSOUMISE


Pour Eric Coquerel, le mouvement ne s’essouffle pas.

REMBOURSEMENT

VACANCES


Le casse-tête des enfants voyageant seuls.

SONDAGE


Si les deux hommes politiques se rapprochent un peu plus de la barre des 50% de Français satisfaits, 53% (-1) d'entre eux portent un jugement négatif sur leur action.

Malgré la grogne sociale, les cotes de popularité d'Emmanuel Macron et d'Edouard Philippe en hausse

Malgré la grogne sociale, les cotes de popularité d'Emmanuel Macron et d'Edouard Philippe en hausse

MUTUALISATION


"BlaBlaCar et Ouibus (...) s'unissent pour répondre à une demande très forte des voyageurs les jours de grève, en partageant certaines de leurs offres de transport sur leurs plateformes respectives", expliquent les deux spécialistes du transport dans un communiqué commun.


BlaBlaCar, qui avait annoncé au début du mois vouloir proposer des places en car les jours de grève, intégrera dans son offre des sièges disponibles sur les lignes Ouibus. L'offre se focalise sur quatre axes très fréquentés: Paris-Lyon, Paris-Toulouse, Paris-Caen et Paris-Orléans.


Ouibus intégrera, de son côté, sur son site, 20 trajets en covoiturage proposés par BlaBlaCar.

COÛT


Depuis le début de la grève, la SNCF perdrait 20 millions d'euros par jour selon son PDG Guillaume Pepy.

SNCF


Les cheminots entament leur 10e jour de grève. Le nombre de manifestants a diminué mais pour les usagers, la grève est déjà trop longue.

PRÉVISIONS DU 24 AVRIL

La SNCF a donné ses prévisions de trafic pour la 2e journée du 5e round de grève perlée, ce mardi. 


Au niveau national, la compagnie juge son trafic "perturbé" :


TER

2 trains sur 5

TGV

Un train sur 3 en moyenne

Est : 3 trains sur 5

Atlantique : un sur 4

Nord et Sud Est : 2 sur 5

Intersecteurs : un sur 3

Ouigo : un sur 4

Intercités

Un train sur 3


Au niveau francilien, en revanche, le trafic est "très perturbé" :


RER A et B

Un train sur 2

RER C et E

Un train sur 3

RER D

Un train sur 5

Lignes H et P

Un train sur 2

Lignes J, L et U

Un train sur 3

Lignes K et N

Un train sur 5

Ligne R

Un train sur 7

Lignes T4 et 11

Normal

CALCULS 


La CFDT va assigner en justice la SNCF en milieu de semaine dans le but qu'elle ne décompte pas du salaire des cheminots les repos inclus dans la période de grève.

Comptage des jours de grève : la plainte des cheminots qui pourrait coûter très cher à la SNCF

Comptage des jours de grève : la plainte des cheminots qui pourrait coûter très cher à la SNCF

SNCF


Avec 17,45% de grévistes recensés, le taux de participation à la grève est en baisse par rapport à jeudi (22,73%). Il passe de 66,4% à 62,6% du côté des conducteurs, de 60,9% à 48,7% chez les contrôleurs et de 30,2% à 24,4% en ce qui concerne les aiguilleurs.  

AIR FRANCE


La compagnie aérienne prévoit d'assurer 75% de ses vols demain. Un peu plus donc qu'aujourd'hui (65%) :


• 70 % de ses vols long-courriers ;

• 65 % de ses vols moyen-courriers au départ et vers Paris-Charles de Gaulle ;

• 80 % de ses vols court-courriers, Paris-Orly et province.

EN CHANSON


En quatre jours cette prestation a été vue plus de 124.000 fois sur Facebook. Un cheminot niçois y interpelle Emmanuel Macron sur un air de Renaud.  

PÉAGES GRATUITS


En Gironde, les cheminots ont mené lundi matin une opération "péage gratuit" sur l'autoroute A62 au péage de Saint-Selve, à la sortie de Bordeaux en direction de Toulouse, "pour expliquer leur lutte". Dans la matinée, une opération similaire était prévue sur l'A2 à Hordain, dans le Nord. 

BATAILLE DE CHIFFRES


"Quatre cheminots sur cinq sont au travail. Ceux qui conduisent les trains sont en grève à 60%. Soit beaucoup moins qu'au début de la grève", selon Guillaume Pépy. 


Mais ces chiffres sont contestés par les syndicats. La CGT-Cheminots de Marseille, par exemple, évoque une "manipulation" du dirigeant qui comptabilise les cars de substitution comme des trains. "On frôle les 80% (de grévistes) chez les conducteurs, les 60% chez les mécanos, soit 50% au global. Cela ne faiblit pas du tout", assure un militant de SUD-rail, interrogé par l'AFP en gare de Toulouse-Matabiau.

SYNDICAT


"C'est difficile pour les cheminots qui souffrent de cette grève qui, bien entendu, ne sont pas payés", selon Rémi Aufrère-Privel, secrétaire général adjoint CFDT-Cheminots. 

CRAINTES


La "perte d'activité atteint 10% à 20% selon les régions" pour mai et juin, estime le président de la branche hôtellerie de l'Union des métiers et des industries de l'hôtellerie (UMIH). 

Grèves : les professionnels du tourisme constatent de lourdes répercussions sur le secteur

Grèves : les professionnels du tourisme constatent de lourdes répercussions sur le secteur

INFO TRAFIC


Vous avez une réservation ? Indiquez votre numéro de train et la date du voyage  ici sur le moteur de recherche de la SNCF pour savoir ce qui vous attend. 

ALTERNATIVES 


Certains usagers se mettent au covoiturage

LA GRÈVE S'ÉRODE


Les prévisions de Guillaume Pépy pour aujourd'hui et demain :

LES PRÉVISIONS DE TRAFIC POUR LUNDI


Ce 23 avril, les perturbations seront un peu moins fortes qu'au cours des dernières journées de mobilisation. Voici le détail :


• SNCF


TGV : 2 trains sur 5

TER : 3 trains sur 7

Intercités :3 trains sur 10

International : 1 train sur 2


En Île-de-France, le trafic restera très perturbé :

Transilien : 3 trains sur 7 en moyenne

RER A : 1 train sur 2. Interconnexion maintenue. Sur la branche Cergy, terminus à Cergy-Saint-Christophe en raison de travaux

RER B : 1 train sur 2. Interconnexion suspendue à Gare du Nord

RER C : 1 train sur 3

RER D : 1 train sur 3. interconnexion suspendue à Châtelet et Gare de Lyon.

RER E : 1 train sur 3


Ligne H : 1 train sur 2

Ligne J : 1 train sur 3

Ligne K : 1 train sur 5

Ligne L : 1 train sur 3

Ligne N : 2 trains sur 5

Ligne P : 1 train sur 2

Ligne R : 1 train sur 6

Ligne U : 1 train sur 3


T4 et T11 : trafic normal


• AIR FRANCE


Un avion sur quatre devrait être cloué au sol. 

Long-courriers : 65% des vols maintenus 

Moyen-courriers depuis et vers Roissy : 65% des vols maintenus 

Court-courriers à Orly et en régions : 85% des vols maintenus 

AIR FRANCE


Pour la première fois depuis le début des conflits sociaux respectifs, deux jours de grève à Air France tombent les mêmes jours qu'à la SNCF, lundi et mardi. Pour cette 10e journée de mobilisation depuis le début du mouvement, la compagnie prévoit d'assurer 75% de ses vols lundi, contre 70% mercredi dernier.


Dans le détail, Air France table sur 65% de vols long-courriers maintenus, un taux identique pour les moyen-courriers au départ et vers l'aéroport Paris-Charles de Gaulle et 85% pour les court-courriers à Paris-Orly et en province.


Le nombre de grévistes déclarés est en baisse d'environ trois points chez les pilotes (28,1%), ainsi que chez les hôtesses et stewards (19,6%), et de presque un point parmi les personnels au sol (13%).

GUILLAUME PÉPY


Si vous n'étiez pas avec nous, voici les prévisions de trafic de la SNCF.

GUILLAUME PÉPY


Sur la réforme ? "Les cheminots ne sont pas des privilégiés. Mais la réforme doit se faire avec les cheminots, et non pas sans eux." 

GUILLAUME PÉPY


Sur la façon d'aborder la concurrence à la SNCF ? "Sans baisser les coûts, on ne peut pas baisser les prix."

GUILLAUME PÉPY


"La dette n'est pas la dette des cheminots." 

GUILLAUME PÉPY


Sur la situation actuelle des comptes de la SNCF ? "Évidemment que j'ai ma part de responsabilité. Je ne le nie pas."

GUILLAUME PÉPY


Des embauches à prévoir ? "Nous allons continuer à embaucher. Peut-être 5000, d'ici 2020, avec des départs au nombre de 7000."

GUILLAUME PÉPY


Vers la mise en place d'un plan de départs volontaires ? "Non. On a la chance d'être dans un secteur où la croissance est vitale. Nous sommes en croissance et nous n'aurons pas de plan social."

GUILLAUME PÉPY ?


Son avis sur l'attitude de la CGT ? "Je ne suis pas journaliste ou un commentateur. Un certain nombre d'organisations syndicales refusent le principe même de la concurrence."

GUILLAUME PÉPY


La méthode du gouvernement est-elle bonne ? "Je ne suis pas le meilleur juge. Ce sont des sujets qui auraient dû être abordés depuis 5 ou 10 ans. Je reconnais qu'il y a une urgence. On a trop attendu."

La grève de la SNCF contre les réformes du système ferroviaire voulue par le gouvernement s'enlise. Le conflit a commencé lundi 2 avril à 19 heures, avec en premier point d'orgue, les journées des mardi 3 et mercredi 4 avril, où le trafic a été particulièrement perturbé, tout comme les journées des 8 et 9 avril, et ce alors que le texte commence à être discuté à l'Assemblée. Depuis, si le nombre de grévistes semble s'effriter légèrement, les perturbations restent importantes. 


Bons plans, conseils malins, info-trafic... On vous aide à passer le mieux possible ces journées forcément compliquées, tout en vous en expliquant les enjeux.

Avec ce mouvement très suivi, les négociations entre le gouvernement et les syndicats, chacun sur une position pour le moins dure, sont délicates. Pour le moment, l'exécutif n'entend pas revenir sur quoi que ce soit de la réforme. Le texte de la réforme a d'ailleurs été voté par les députés. Les marges de négociations semblent se concentrer sur le statut des futurs cheminots et les modalités de l'ouverture à la concurrence. La reprise de la dette, totale ou partielle, est également un des points de négociation. Pas de quoi faire céder les syndicats, qui se montrent inflexibles sur le changement de statut de la SNCF, appelée à devenir une société anonyme à capitaux publics, ou le statut du cheminot, qui serait supprimé dans le recrutement des futurs agents.

Tout savoir sur

Tout savoir sur

Réforme de la SNCF : bras de fer entre le gouvernement et les syndicats

Plus d'articles

Sur le même sujet

Lire et commenter