Encore 500 postes vacants pour les vendanges

DirectLCI
Cette année, les récoltes de raison s'annoncent tardives. Ne pouvant compter sur les étudiants qui ont repris les cours, les viticulteurs se tournent vers Pôle Emploi et la main d'oeuvre étrangère pour assurer la vendange.

Tout savoir sur

Tout savoir sur

Le 13h

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter