Essonne : les prêches salafistes avaient lieu juste au dessous d'une école

Société
DirectLCI
JT 13H - A Ecquevilly, dans les Yvelines, de leurs classes, les enfants pouvaient entendre des prêches radicaux des islamistes salafistes. Leur lieu de culte était situé dans une salle polyvalente, en dessous de l'école maternelle. Il a été fermé en novembre 2016.

Depuis les attentats de Trèbes, le débat s'st intensifié sur la surveillance des islamistes radicalisés, ainsi que sur les fameux fichés S. Parmi eux figurent des pratiquants salafistes, doctrine ultra rigoriste de l'islam. Inquiet de la virulence de ce mouvement, la municipalité d'Ecquevilly a alerté les autorités à plusieurs reprises sans résultat. En novembre 2016, le ministère de l'Intérieur a fermé la salle polyvalente située sous l'école de la commune. Motif : provocation à la haine et apologie du terrorisme. Le salafisme est un courant de pensées rigoristes de l'Islam en pleine expansion. Le problème est qu'il n'est pas interdit, il ne constitue donc pas en soi une raison suffisante pour fermer une mosquée.

Ce sujet a été diffusé dans le journal télévisé de 13h du 27/03/2018 présenté par Jean-Pierre Pernaut sur TF1. Vous retrouverez au programme du JT de 13h du 27 mars 2018 des reportages sur l’actualité politique économique, internationale et culturelle, des analyses et rebonds sur les principaux thèmes du jour, des sujets en régions ainsi que des enquêtes sur les sujets qui concernent le quotidien des Français.

Tout savoir sur

Tout savoir sur

Le 13h

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter