Et si bouger rendait plus heureux ?

SOCIÉTÉ

ETUDE : les Français ont bien compris qu'activité physique ne rime plus forcément avec sport mais avec bonheur. Metronews décrypte l'enquête CSA/Coca-Cola.

L’activité, c’est bon pour le moral. C’est l’avis 3 Français sur 4, considérant que le sport et les déplacements actifs à vélo ou à pied, leur apportent du bonheur selon l'enquête* menée par l'institut CSA pour Coca-Cola et publiée par metronews. Et les Français ont tout bon : "la pratique d'une activité physique régulière conduit effectivement au bien-être et renforce l'estime de soi" explique Jean-Pierre Ternaux, directeur honoraire de recherche au CNRS , neurobiologiste et coordonnateur de l’Observatoire du Bonheur .

Parmi les activités les plus pratiquées, les tâches domestiques arrivent en tête avec 88%, suivies des déplacements actifs réalisés à pied ou à vélo (plus de 10 minutes) avec 82% de citations. Sur la troisième marche, le sport séduit tout de même 43% des Français. Et quand ils s'y mettent, c'est vers le vélo, la randonnée, la course à pied  et le fitness que vont leurs préférences.

Qu’est-ce qui fait bouger les Français alors ?

Les messages de prévention liés aux diverses problématiques de santé tels que l' obésité , l' hypertension ou encore les problèmes cardiovasculaires ont fait leur office et motivent 83% des répondants à bouger, révèle l'enquête. Logiquement, ceux qui pratiquent le plus, se sentent le plus en forme. Alors que 84% des pratiquants réguliers se considèrent en bonne forme physique, ils ne sont plus que 63% chez les moins actifs.

La tendance de vie où bouger pour vivre mieux s'inscrit dans le quotidien des Français, passe aussi par l'implication des marques. A ce titre, Coca-Cola s'est publiquement engagé à contribuer à la prévention contre l'obésité. "Nous avons été les premiers a lancé, en avril 2013, une campagne où le nombre de calories contenues dans une cannette de Coca-Cola rouge de 33cl était clairement affiché : 139 calories. Nous proposions aux consommateurs, soit de consommer ces extra-calories et de se bouger avec quelques exemples d'activités à pratiquer pour les dépenser tels que de promener son chien, faire quelques pas de danse... ou prendre la version zéro" rappelle Florence Paris, directrice de la communication de Coca-Cola France.

L'activité physique est une des clés

Si bouger, c'est bon pour être heureux, Jean-Pierre Ternaux rappelle que deux autres conditions sont nécessaires : «une bonne connaissance de soi-même, de son environnement, de ses envies et des relations sociales où la notion de partage est ancrée, tout comme dans le couple».
 

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter