Euro 2016 : "Autoriser l'alcool dans les fans zones est insensé"

SOCIÉTÉ
FOOTBALL - Le coup d'envoi de l'Euro 2016 sera donné dans dix jours en France. Alors que le maintien des fans zones reste contesté, notamment du fait de la menace terroriste, les élus des 7e et 15e arrondissement s'étonnent que la vente d'alcool soit autorisée au sein de ces espaces où des milliers de spectateurs sont attendus.

La circulaire du 5 mars 2015 le mentionnait déjà. "A l'intérieur de la fan zone, il sera possible de consommer des boissons alcooliques (premier et deuxième groupe) offertes à la vente par les commerces qui y exercent régulièrement leur activité. Toutefois, le maire, le président de la métropole et, à Paris, le préfet de police en application des pouvoirs de police prévus à l'article L 2212-2 du code général des collectivités territoriales , prendront des arrêtés interdisant l'accès du site aux spectateurs qui seraient déjà en possession d'alcool dans un souci de sécurité".

A dix jours du coup d'envoi de l'Euro 2016,  nombreux sont ceux qui s'inquiètent, dans un contexte de menace terroriste, du maintien des fans zones . Les élus du 7e et du 15e arrondissement, trouvent en outre "insensé" et "scandaleux" que la vente d'alcool soit autorisée dans ces espaces, notamment dans la Fan Zone tour Eiffel sur le Champ de mars qui pourra accueillir jusqu'à 92.000 spectateurs.

"Personne n'a son mot à dire"

"En novembre 2014, en conseil d'arrondissement, nous avions voté contre la délibération de la fan zone. C'était avant les attentats et le dispositif décidé entre l'UEFA et la mairie de Paris nous paraissait déjà démentiel. Aujourd'hui, avec la menace terroriste, la maintenir est surréaliste, insiste-t-on au cabinet de Rachida Dati, maire LR du 7e joint par metronews. S'ajoute à cela un certain nombre d'éléments comme cette autorisation d'y vendre de l'alcool qui est à peine croyable."

Philippe Goujon, député-maire du 15e arrondissement, voisin du site, secrétaire national à la sécurité du parti Les Républicains (LR) et membre de la commission d'enquête parlementaire sur les attentats de 2015 pour qui maintenir cette fan zone est "une folie de maintenir après les attaques qui ont visé la France" est "insensé" va dans le même sens. "Le foot c'est festif. L'Euro est un événement fédérateur. Mais tout le monde sait que l'alcool et surtout son abus peut engendrer des troubles à l'ordre public dont on aurait pu se passer volontiers."

"Carlsberg, sponsor officiel de l'Euro 2016 a obtenu de vendre de la bière sur la fan zone, voilà. Il n'y aura que ça d'ailleurs. C'est contractuel. Après, personne n'a son mot à dire, critique-t-on au cabinet de la maire du 7e arrondissement. Et personne n'ira voir si les spectateurs consommeront une, dix ou vingt bières… Ce sponsor aura d'ailleurs aussi une tente sur les berges de Seine, au pied du musée d'Orsay. Ce lieu ne rassure pas la police du quartier d'ailleurs car on ne sait pas très bien comment il sera géré".

Vente interdite autour de la fan zone

Plusieurs policiers, sous couvert d'anonymat, s'étonnent eux aussi que l'alcool soit autorisé sur le Champ de Mars. "Dans les arrêtés pris dans le cadre du mouvement Nuit Debout, la préfecture de police indiquait que les 'débordements' aux abords de la place de la République étaient favorisés par la consommation d'alcool. Que celle-ci encourageait 'le passage à l'acte de groupes d'individus souvent violents, qui n'hésitaient pas à utiliser des contenants en verre comme des armes', rappelle un policier sous couvert d'anonymat ? Certes, la bière ne sera pas servie dans des bouteilles en verre, mais avec des gens ivres, on peut s'attendre à tout. Et la police n'aura pas que ça à gérer". Une autre source indique à metronews que le préfet de police, Michel Cadot, aurait lui aussi "déploré le maintien de la vente d'alcool sur le site". Idem du côté de la place Beauvau.

"On autorise la bière dans la fan zone et dans le même temps, la vente d'alcool sera interdite tout autour de celle-ci. Les riverains, qui vont déjà avoir des problèmes pour circuler et stationner en voiture, devront sans doute présenter des justificatifs de domicile pour pouvoir acheter une bouteille de vin. C'est un peu incohérent non ? " relève-t-on à la mairie du 7e.

Joint par metronews, la préfecture de police n'a pas souhaité réagir sur le sujet précisant que le préfet annoncerait "très prochainement" le dispositif et le périmètre de sécurité pour la fan zone. 

EN SAVOIR +
>>  Fan zone de la Tour Eiffel : "C'est une folie de la maintenir
>>  Comment les autorités vont sécuriser l'Euro 2016

Lire et commenter