Euro 2016 - Violences à Marseille : plusieurs gardés à vue vont être jugés dès lundi

Euro 2016 - Violences à Marseille : plusieurs gardés à vue vont être jugés dès lundi
SOCIÉTÉ

JUSTICE - Parmi les dix personnes interpellées samedi, plusieurs vont passer en comparution immédiate dès lundi.

Samedi 11 juin, le centre-ville de Marseille préparait le match Angleterre-Russie avec des affrontements qui ont fait 35 blessés, dont trois graves. Dix personnes avaient été interpellées par les forces de l'ordre.

EN SAVOIR + >>  Euro 2016 - Violences à Marseille : 35 blessés dont un homme "entre la vie et la mort", 10 gardes à vue

Parmi ces dix gardés à vue : des Anglais, un Autrichien, un Allemand, des Français et des Russes, a-t-on appris dimanche auprès du parquet. Plusieurs d'entre eux seront renvoyés en comparution immédiate dès lundi, a indiqué le parquet précisant que des enquêtes se poursuivaient pour certains d'entre eux, notamment pour les faits les plus graves.

La Justice entre en action

Deux Russes ont été remis en liberté avec une obligation de quitter le territoire. Un Anglais a été placé en détention en attendant de passer en comparution immédiate. Quatre autres Britanniques étaient en cours ou en attente de défèrement dimanche ou lundi, tout comme un Autrichien et un Français. Un autre Français a fait l'objet d'une convocation ultérieure devant un officier de police judiciaire.

Deux Britanniques interpellés vendredi pour des violences avaient été placés en détention samedi après avoir été présentés à un juge. Un mineur, également britannique, et une Française, également arrêtés vendredi, avaient été remis en liberté sous contrôle judiciaire et interdits de stade. Un Français, âgé de 30 ans, interpellé jeudi au cours d'incidents du même type, était toujours en attente de comparution. Il a été placé en garde à vue pour "vols avec violence avec arme par destination", notamment le vol d'un maillot de l'équipe d'Angleterre, et d'un drapeau.

A LIRE AUSSI
>> 
Violences en marge de l'Euro : la vente d'alcool interdite dans les "périmètres sensibles"
>> 
Euro 2016 : l’Angleterre et la Russie menacés de disqualification par l'UEFA
>> 
Euro 2016 et hooligans : après Angleterre-Russie, quels sont les prochains matchs à risque ?

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent