Euro : "Didier des Champs" tête d'affiche d'une drôle de campagne de pub

Euro : "Didier des Champs" tête d'affiche d'une drôle de campagne de pub

TOUTE RESSEMBLANCE... - "Didier Des Champs" avait fait parler de lui pour la Coupe du monde. Le revoilà pour l'Euro. Sauf que lui est éleveur de poulets et s'affiche dans une campagne de pub très originale.

Vous l'avez peut-être déjà croisé dans votre ville, à un arrêt de bus ou au coin d'une rue. L'éleveur de poulets sarthois "Didier Des champs" fait de nouveau parler de lui. Profitant de l'Euro de football et de sa grande ressemblance avec le sélectionneur des Bleus, il est le héros - pour quelques jours - d'une affiche publicitaire pour le moins originale des Fermiers de Loué. Sur celle-ci, on peut le voir donner des consignes à ses poulets, dans une pose qui rappelle évidemment le vrai Didier Deschamps.

Toute l'info sur

Les Bleus éliminés de l'Euro

Et le moins qu'on puisse dire, c'est que cette campagne fait réagir : "De loin on pourrait croire que c'est Didier Deschamps, mais ce n'est pas lui", "Ce n'est pas Deschamps, mais il est dans ses champs à lui, c'est marrant, j'aime bien", s'amusent ainsi les passants. 

Prendre soin de ses poussins

Didier Guillet, de son vrai nom, élève 8000 poulets dans la campagne sarthoise. Et s'il est en haut de l'affiche, c'est grâce à son prénom, son physique et à quelques signes du destin. "Le site de la ferme s'appelle le site de La Petite Touche. Mes voisins, c'est La Pelouse. Mon autre voisin, c'est La Grande Touche, donc c'est vrai qu'il y avait plein de petites connotations", s'amuse-t-il auprès de TF1 dans le reportage en tête de cet article. Pour la Coupe du monde déjà, l'éleveur avait mis le costume de sélectionneur, mais il reconnaît qu'il était "un peu plus passif la dernière fois". Il a donc choisi "d'être plutôt directif" cette fois.

Car finalement, comme dans le football, être un bon sélectionneur quand on élève des poulets, c'est d'abord prendre soin de ses poussins : "On sélectionne déjà les poussins pour avoir des beaux poussins en bonne santé. Après il faut une bonne alimentation équilibrée et on leur apporte des perchoirs de façon à ce qu'ils fassent un peu d'exercices. Avec ça, on ne peut qu'avoir des poulets de qualité, des champions", dit-il.

Rançon du succès, dans son village, Didier est une star. Tous les habitants sont fiers de lui. "C'est bien pour les produits qu'il développe, parce que ça fait voir le bon côté du monde agricole et du monde paysan français", énonce par exemple l'un d'eux. Didier espère maintenant recevoir dans son exploitation le vrai Didier Deschamps pour partager sa passion pour l'élevage et pourquoi pas, fêter une victoire à l'Euro.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Variant Omicron : des signaux "un peu encourageants" sur sa gravité, selon le Dr Fauci

Télétravail, vaccination des enfants... Ce qui pourrait être annoncé à l'issue du Conseil de défense lundi

Un vaccin qui "n'empêche pas la transmission", est-ce vraiment "du jamais-vu depuis Pasteur" ?

Présidentielle 2022 : un premier meeting "à risque" pour Eric Zemmour

Covid-19 : vacances de Noël avancées dans les écoles et rassemblements limités... la Belgique sur le qui-vive

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.