EuroMillions : toujours pas de gagnant pour le jackpot de 200 millions d'euros

EuroMillions : toujours pas de gagnant pour le jackpot de 200 millions d'euros

REMISE EN JEU - Le jackpot de 200 millions d'euros n'a toujours pas trouvé preneur mardi soir et sera à nouveau remis en jeu vendredi.

Et rebelote ! Le jackpot de 200 millions d'euros de l'EuroMillions n'a toujours pas trouvé preneur, pour la deuxième fois de suite. Les cinq bons numéros de mardi soir étaient les 1 - 4 - 21 - 24 et 46 tandis que les étoiles étaient les 2 et 12. À croire que personne n'avait là encore sa bonne étoile pour tenter de ramasser le pactole. 

Si le prochain tirage se tiendra bien vendredi, le montant, lui, ne changera pas. Selon la nouvelle charte de la loterie européenne en vigueur depuis février, le jackpot de 200 millions d'euros peut être remis en jeu quatre fois consécutives. S'il ne trouve pas preneur à l'issue de ces quatre tirages, le pactole redescend alors à 17 millions d'euros, mais le palier augmente cette fois-ci pour atteindre les 210 millions d'euros. Un mécanisme qui peut se reproduire jusqu'à 250 millions d'euros, plafond maximum fixé par la Française des Jeux pour ce tirage.

Lire aussi

7 millions de grilles vendredi dernier

De quoi alimenter l'engouement des Français pour cette "super loterie". Selon nos confrères du Parisien, environ 7 millions de grilles ont été remplies vendredi dernier, un nouveau record pour le pays qui compte le plus grand nombre de vainqueurs. 

En septembre dernier, un Français a remporté la somme de 157 millions d'euros, le troisième plus grand gain jamais remporté dans l'Hexagone. Reste à savoir si le gagnant du prochain tirage prévu le vendredi 11 décembre prochain sera lui aussi un compatriote ou non.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Pavard, Özil, Klopp... les acteurs du foot vent debout contre la Super Ligue

EN DIRECT - Covid-19 : le début de la vaccination avec Johnson & Johnson reporté en France

80 gérantes de magasins de lingerie envoient une culotte à Jean Castex

Olivier Véran favorable à une levée progressive des mesures par territoire

"Rouvrir les terrasses n'est pas un problème", assure Gérald Kierzek

Lire et commenter