EXCLUSIF. Reportage avec les enfants des rues du square de la Goutte d’Or à Paris

SOCIÉTÉ

Toute L'info sur

Sept à huit

SEPT A HUIT - Ils seraient une centaine et les plus jeunes n’ont que 9 ans. Des enfants et adolescents livrés à eux-mêmes, souvent drogués à la colle, sont arrivés à Paris depuis le Maroc via l’Espagne il y a quelques semaines. Les riverains constatent, désemparés, leur présence. Leur prise en charge est particulièrement compliquée.

Un joint en guise de petit déjeuner à 11 ans. Amid passe ses journées dans le square de la Goutte d’or à Paris. Il serait arrivé du Maroc il y a plusieurs semaines clandestinement. Il affirme que sa mère est décédée et que son père vit à Casablanca.  Comme Amid, plusieurs dizaines d’enfants d’origine marocaines, âgés de 9 à 17 ans - sont arrivés clandestinement en France et se regroupent, depuis, dans ce square du XVIIIe arrondissement de Paris. 

Certains dorment dans des voitures Autolib’.  D’autres squattent des maisons abandonnées. Plusieurs consomment des drogues ou sniffent de la colle sans connaître la dangerosité de cette pratique. Les riverains, eux, constatent, désemparés, la présence de ces jeunes adolescents dont certains sont responsables d'agression dans le quartier. 

Mineurs, ces enfants des rues ne sont pas expulsables vers le Maroc.  

Une équipe de SEPT à HUIT a pu suivre plusieurs de ces enfants et adolescents dont la prise en charge est aujourd'hui particulièrement difficile.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter