"Je n'aide pas ma femme" : il répond à un ami machiste, sa réponse est partagée 200.000 fois sur Facebook

"Je n'aide pas ma femme" : il répond à un ami machiste, sa réponse est partagée 200.000 fois sur Facebook

MACHO MAN - Andrea Bravo, une internaute, a traduit dans un post Facebook une discussion entre deux amis au sujet de la répartition des tâches ménagères dans le couple et donne à réfléchir sur ce que signifie "le partage des tâches" dans un couple en 2017. Les réactions sont nombreuses et vives.

C'est l'histoire d'un homme qui n'aide pas sa femme pour les tâches ménagères et que son ami a bien remis à sa place. Une anecdote machiste qui a provoqué la colère d'Andrea Bravo, une internaute ayant traduit ce texte à la base portugais au gré d'un post Facebook. 

Deux hommes donc. Lorsque l'un a vu son ami faire la vaisselle, l'autre lui a rétorqué : "Heureusement que tu aides ta femme. Moi, je n'aide pas la mienne parce que quand je le fais je n'ai aucune reconnaissance de sa part. La semaine dernière, j'ai passé la serpillière et même pas un merci". 

"L'homme-qui-fait-le-ménage" lui répond alors : "il ne s'agit pas d'une aide, nos tâches sont partagées. J'habite avec elle à la maison, donc c'est normal que je nettoie la maison car je la salis également (...) Je n'aide pas ma femme à faire la vaisselle, je le fais car moi aussi j'ai utilisé des assiettes, des verres et des fourchettes quand je mange. Je n'aide pas ma femme avec les enfants, parce qu'ils sont mes enfants aussi et c'est mon obligation de père."

Une leçon sur le partage des tâches

Le message d'Andrea Bravo a fait réagir sur Facebook puisqu'il a été partagé 195.729 fois. 

Contactée par Le HuffPost, l'internaute explique ce qui l'a incité à traduire cette histoire : "Mon copain était un peu macho quand on s'est connu. Il ne faisait vraiment rien à la maison. On en a beaucoup parlé entre nous et aujourd'hui, il pense comme ce monsieur, il fait tout à la maison comme moi, même s'il travaille beaucoup à l'extérieur"

Le texte, partagé sur la page "Oi, eu sinto", a également été partagé plus de 459 000 fois. 

En France, les inégalités ont toujours la vie dure

En octobre 2015, des membres de l'Ecole nationale de la statistique (Ensae) et de l'Institut national d'études démographiques (Ined), ont étudié l'évolution du temps consacré aux tâches domestiques et parentales par les hommes et les femmes depuis 25 ans.

Et le verdict est sans appel : les femmes continuent à prendre en charge la majeure partie des tâches domestiques et parentales, mais le nombre de couples dans lesquels l'homme réalise davantage de travail domestique que sa conjointe augmente et atteignait un quart en 2010, selon une étude publiée jeudi 29 octobre.

En dépit de la montée de l'activité professionnelle féminine, les femmes consacrent toujours plus de temps que les hommes aux tâches domestiques (entretien de la maison, du linge, courses, tâches administratives, bricolage, jardinage, soin d'animaux domestiques) : un peu plus de 3 heures par jour en moyenne en 2010 comparé à 1h45 pour les hommes, soit un écart de 78 minutes (il était de 138 minutes en 1985). 

Sur les 25 dernières années, la progression du temps parental des hommes tient surtout à une plus grande implication dans les soins aux enfants, qui ont augmenté de 10 minutes par jour.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

SONDAGE EXCLUSIF : Forte percée de Valérie Pécresse, Emmanuel Macron toujours en tête

EN DIRECT - Covid-19 : 12.096 personnes hospitalisées dont 2191 en soins critiques

Les discothèques refermées 4 semaines : "complètement disproportionné", réagit le monde de la nuit

Covid-19 : protocole renforcé à l'école, fermetures des discothèques... Le point sur les nouvelles mesures sanitaires

Le Covid, une simple bactérie ? Les autorités de Singapour démentent avoir dévoilé un "canular mondial"

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.