Facebook part à la chasse à la désinformation sur les vaccins

Facebook part à la chasse à la désinformation sur les vaccins

CORONAVIRUS - Le réseau social a annoncé qu'il supprimerait les fausses allégations concernant les vaccins et les thèses complotistes sur le Covid-19, dans le cadre de sa lutte contre les "fake news".

Facebook a indiqué jeudi 3 décembre vouloir combattre plus sévèrement la désinformation sur les vaccins contre le Covid-19 qui seront bientôt distribués dans le monde entier, en supprimant plus systématiquement les fausses allégations sur ces produits. Le réseau social interdisait déjà depuis octobre les publicités décourageant les utilisateurs de se faire vacciner et supprime régulièrement des informations incorrectes et potentiellement nocives sur le nouveau coronavirus.

Toute l'info sur

Covid-19 : le défi de la vaccination

"Au cours des prochaines semaines, nous commencerons à supprimer les fausses allégations concernant les vaccins (contre le Covid-19) qui ont été réfutées par des experts en santé publique sur Facebook et Instagram", écrit jeudi le réseau social dans un billet de blog.

La fausse allégation des vaccins contenant des micro-puces

Le groupe affirme qu'il sera vigilant sur les informations erronées liées à la sécurité, l'efficacité, les ingrédients ou les effets secondaires des vaccins. Facebook prévoit par exemple de supprimer "les fausses allégations selon lesquelles les vaccins Covid-19 contiennent des micro-puces" ou certaines "théories du complot" comme celle affirmant que des populations spécifiques sont utilisées sans leur consentement pour tester la sécurité des nouveaux produits.

Lire aussi

Le groupe prévient que sa politique pourra changer dans la mesure où les connaissances sur les vaccins contre le Covid-19 peuvent évoluer.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Covid-19 : plus de 61.000 nouveaux cas en 24 heures, "record" de cette 5e vague

EN DIRECT - Immeuble effondré à Sanary : une troisième personne décédée

Faut-il se refaire intégralement vacciner si on est en retard pour sa 3e dose ? Le 20H vous répond

EN DIRECT - Une candidature commune à gauche ? "Ça ne s'improvise pas", affirme François Hollande

VIDÉO - "Plus jamais ça" : l'alerte des parents de l'ado électrocutée par son téléphone en prenant un bain

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.