Pôle emploi : elle obtient gain de cause après 30 minutes de grève de la faim

Pôle emploi : elle obtient gain de cause après 30 minutes de grève de la faim
SOCIÉTÉ

DERNIER RECOURS - Une allocataire de Pôle emploi n’arrivait pas à se faire entendre en dépit de ses recommandés, courriers et visites en personnes à l’agence de Tourcoing gare. Selon La Voix du Nord, elle a entamé une grève de la faim qui a débouché en à peine 30 minutes sur un déblocage de son cas.

Face à un problème qui semblait insoluble, une allocataire de Pôle emploi a dû entamer une grève de la faim pour se faire entendre. Une habitante de Tourcoing, dans le Nord, touchant 500 euros d’Allocation de solidarité spécifique (ASS) depuis deux ans s’en est retrouvée privée deux mois de suite en raison d’un problème informatique. Ce qui l’a conduite à un découvert de près de 1000 euros. 

Lire aussi

Selon La Voix du Nord, qui rapporte les mésaventures de cette quadragénaire, elle a bataillé à coup de recommandés, courriers et visites en personne à l'agence pour demander que ces deux mois lui soient versés. Mais Pôle emploi lui a opposé une fin de non-recevoir, lui assurant que les deux mois seraient définitivement perdus. 

NI mail ni SMS pour la prévenir

Ne baissant pas les bras, la Tourquennoise a brandi un panneau "grève de la faim" devant Pôle emploi. Sa situation a alors été gérée en à peine 30 minutes. "La preuve qu’il faut encore un peu d’humain à l’heure où tout est numérique", a fait savoir l’agence au quotidien régional. 

En vidéo

Pole Emploi propose aux chômeuses de monter sur scène pour reprendre confiance

Techniquement, c’est quand cette allocataire a accepté la dématérialisation de ses courriers Pôle emploi que le dysfonctionnement s’est manifesté. Pour continuer à percevoir ses indemnités, elle aurait du remplir désormais en ligne sa demande de renouvellement semestriel d’ASS mais elle n’a reçu ni mail ni SMS pour la prévenir. Elle n’a donc rien reçu pendant deux mois. Ayant prévenu son conseiller, elle a pu recommencer à toucher son allocation. Sauf qu’entre temps le processus de radiation s’était enclenché. 

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent