Fan-club, félicitations du président... le Mali fait un accueil triomphal à Mamoudou Gassama

Fan-club, félicitations du président... le Mali fait un accueil triomphal à Mamoudou Gassama

DirectLCI
HEROS - Mamoudou Gassama, 22 ans, rebaptisé Spiderman sur les réseaux sociaux, avait sauvé un enfant suspendu dans le vide en escaladant la façade d'un immeuble du nord de Paris, le 26 mai. De quoi lui accorder un accueil triomphal au Mali.

C’est devenu un héros. En France, où ses exploits ont fait si vite le tour des réseaux, mais aussi au Mali, dans son pays d’origine. Mamoudou Gassama, le jeune migrant malien devenu célèbre en escaladant la façade d’un immeuble pour sauver un enfant, a reçu un accueil triomphal à Bamako, son pays d’origine. 


Là-bas, à l’aéroport de Bamako, une foule compacte l’a attendu, massée sous le soleil pendant près de trois heures, personne ne voulant manquer ce moment. Des danses pour accueillir le héros, des chants scandés à son nom et même un fan-club... Quand Mamoudou Goussama est arrivé, l’effervescence était à point. Un peu gêné, avec un sourire timide, le nouveau héros a salué tout le monde. Le sourire, mais les larmes pas loin des yeux. Car cela faisait plus de cinq ans, depuis 2013, qu’il n’avait pas mis les pieds dans son pays d’origine. Mais son exploit en France lui ayant valu une régularisation express, ses papiers lui permettent à nouveau de voyager.

En vidéo

Mamoudou Gassama obtient ses papiers

C’est donc très officiellement, à l’arrière d’une voiture et saluant la foule, tel un homme politique en campagne, qu’il a fendu la foule pour sortir de l’aéroport. Mamoudou Gassama a dans la foulée été reçu par le président malien Ibrahim Boubacar Keïta, qui l'a félicité.


"Au moment où le courage de tous était interpellé, mais où un seul peut faire la décision, tu as fait la décision. De ça, nous sommes très fiers", a-t-il déclaré au jeune homme qui était accompagné de son père. "Il y a une habitude culturelle chez nous. Quand on veut célébrer quelqu'un, dire son patronyme avec force et le répéter : Gassama", a ajouté le président malien. "On a bien parlé. Il m'a félicité pour le boulot que j'ai fait", a ensuite expliqué à la presse le jeune homme, en rappelant que le chef de l'Etat l'avait "soutenu" en l'appelant le jour de son exploit.


Mamoudou Gassama, 22 ans, rebaptisé Spiderman sur les réseaux sociaux, avait sauvé un enfant suspendu dans le vide en escaladant la façade d'un immeuble du nord de Paris, le 26 mai, suscitant l'admiration générale en France et la fierté au Mali. 

Reçu à l'Elysée par le président Emmanuel Macron, le jeune sans-papiers, intégré dans une caserne des pompiers de Paris, a vu sa situation régularisée avant une prochaine naturalisation. Il avait reçu début juin la médaille Grand Vermeil de la Ville de Paris, plus haute distinction de la capitale.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter