Feux de forêt : il y a aujourd'hui deux fois moins de surfaces brûlées que dans les années 70

DirectLCI
EXPLICATIONS - En 40 ans, les surfaces brûlées par les feux de forêt ne font que diminuer, notamment grâce à une plus grande efficacité du travail des pompiers. Par ailleurs 84% des départs d'incendie sont d'origine humaine.

Comment expliquer qu'entre les années 70 et l'année 2016 les surfaces de terrain brûlées sous l’effet des feux de forêt soient passées de 37.000 hectares par an à 16.100 hectares par an ? Trois raisons sont avancées : une plus grande efficacité du travail des pompiers, une meilleure sensibilisation du public à cette problématique et enfin une priorité donnée au débroussaillement. A ce sujet, 3 millions de foyers du sud de la France doivent régulièrement débroussailler leur terrain chaque année, sous peine de devoir payer une amende.

Par ailleurs, on en sait plus sur l'origine des feux de forêt. À 84% les départs d'incendie sont d'origine humaine. Dans le détail, 46% des feux de forêt sont involontaires, comme dans le cas de jets de mégots, et 38% sont volontaires, soit des actes de pyromanie. Enfin, 10% des incendies sont tout simplement accidentels et 6% sont d’origine naturelle, provoqués par la foudre, par exemple.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter