Fillon et Juppé annulent leur visite à l'école 42 : boycott des élèves ou "questions de sécurité" ?

SOCIÉTÉ

PERSONA NON GRATA ? - François Fillon et Alain Juppé doivent se rendre ce mercredi dans les locaux de Deezer, après l'annulation de leur visite prévue à l'école informatique 42. Si plusieurs médias évoquent un boycott à l'initiative des élèves, la direction parle, elle, de "questions de sécurité".

Finalement, ce sera Deezer. François FIllon et Alain Juppé visiteront ce mercredi les locaux de l'entreprise de musiques en streaming après l'annulation de leur visite prévue à l'école informatique 42. Une annulation de dernière minute, qui, selon RTL, serait dûe à la réaction des élèves.

Dans le groupe Facebook interne de l'école, plusieurs commentaires laissent à penser que l'accueil ne serait pas des plus chaleureux pour l'ancien Premier ministre de Nicolas Sarkozy. Selon la radio, plusieurs étudiants avaient pensé changer le message qui se trouve sur les portiques de sécurité pour écrire : "Rends l'argent François". Ils avaient aussi imaginé mettre des photos de Penelope Fillon en fond d'écran de tous les ordinateurs.

Selon un étudiant de l'école interrogé par LCI, la plupart de ces "blagues" n'étaient pas vraiment réalisables. "Monsieur Fillon n'est pas élève dans l'école, par conséquent il n'aurait pas eu de badge et donc pas de message d'accueil". Concernant les fonds d'écran, il assure que "c'est impossible de les changer en tant qu'étudiant", même si "certains auraient surement changé le fond d'écran de leur ordinateur personnel pour la venue de l'homme politique".

Dans un contexte de menaces d'attentats, il a préféré ne pas aller dans une écoles avec 3000 jeunes- La direction de l'école 42

En vidéo

Sept à Huit Life : au coeur de l'école 42, la création du milliardaire Xaviel Niel

Mais on évoque une tout autre raison du côté de la direction de l'école. Contactée par LCI, cette dernière évoque des "questions de sécurité" : "Dans un contexte de menaces d'attentats, il a préféré ne pas aller dans une écoles avec 3000 jeunes". Et concernant les commentaires des étudiants sur le groupe Facebook de répondre vaguement : "Certains sont pour - sa politique -, d'autres sont contre, mais ça n'a en tout cas rien à voir avec l'annulation de la visite".

Sur les réseaux sociaux, une capture d'écran d'un e-mail envoyé à tous les étudiants tourne. La direction leur demande de ne pas "s'étaler sur les réseaux sociaux" et de contacter la directrice de la communication s'ils sont contactés par des journalistes à ce sujet. Ambiance à l'école 42... 

Et aussi

Lire et commenter