Finistère : le clip malin d'une commune pour recruter un médecin devient viral

Finistère : le clip malin d'une commune pour recruter un médecin devient viral

BUZZ - Landudec, 1400 âmes, cherche un médecin généraliste depuis 2014. Alors pour trouver la perle rare, la commune a produit un clip mettant en scène ses habitants, "Toubib or not toubib", qui connaît un petit succès sur les réseaux sociaux.

Commerçants, retraités, écoliers… Ils ont tous mis la main à la pâte. Les habitants de la commune de Landudec , dans le Finistère, se sont mobilisés pour figurer dans le clip que leur commune a réalisé pour attirer un médecin généraliste dans la ville. Un clip plein d'énergie qui connaît un petit succès sur Internet, avec près de 95.000 vues sur Facebook en quatre jours.

Toubib or not toubib a été réalisé par un jeune graphiste, Benjamin Vitrac, qui a tout de suite été emballé par le projet. "Tout a été bouclé en moins de trois semaines : de l'écriture du film, au tournage en passant par l'écriture de la bande-son par Dub's'Team , un groupe de Concarneau. Ça a été intense, mais le résultat en vaut la peine", raconte à metronews Solène Conan, adjointe au maire de Landudec chargée de la communication.

Un clip qui n'a coûté que 2000 euros à la commune

Coût de la production : "2000 euros tout compris", se réjouit Solène Conan, qui ne s'attendait pas à un tel succès. "J'espère vraiment que ça nous permettra de trouver notre médecin", confie-t-elle. 

Depuis le départ à la retraite, en 2014, Landudec, 1400 habitants, cherche désespérément son nouveau généraliste. "Petites annonces, agences de recrutement… Rien n'a vraiment fonctionné", soupire Noël Cozic, le maire sans étiquette de la commune. "Nous nous sommes donc inscrits à la campagne de 'Généraliste dating 2016', qui demande une vidéo de présentation". 

Généraliste dating, sur le principe du speed dating

Lancée par l'ARS Bretagne et ses partenaires en 2015, l'opération " Généraliste Dating " vise à "faciliter la mise en relation entre les médecins et le terrain pour lutter contre la désertification médicale", explique à metronews Semiya Thouir, qui coordonne cette campagne. Principe de l'opération : comme pour le speed dating, les collectivités doivent pouvoir séduire les futurs médecins en un temps limité. 

"L'année dernière, une centaine de médecins ou futurs médecins ont répondu présent", se félicite Semita Thouir. Les prochaines sessions de "Généraliste dating" se dérouleront le 20 octobre prochain à Brest et le 17 novembre à Rennes. 

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Pass sanitaire, terrasses, obligation vaccinale... Ce que prévoit le projet de loi adopté par le Parlement

EN DIRECT - Le syndicat SUD-Rail appelle les cheminots à ne pas contrôler le pass sanitaire

Restaurants, terrasses, trains, cinémas... Où le pass sanitaire sera-t-il obligatoire ?

"Nous sommes passés de Socrate à Francis Lalanne" : le discours cinglant d'un sénateur contre les anti-vaccins

Pass sanitaire et obligation vaccinale : le refus ne sera finalement pas un motif de licenciement

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.