Flotter dans de l'eau salée, le nouveau pari des instituts de beauté

Flotter dans de l'eau salée, le nouveau pari des instituts de beauté

REPORTAGE - Flotter dans une eau salée n'a pas du tout, paraît-il, le même effet que de prendre un bain. La sensation est largement différente et plus apaisante. De plus en plus d'instituts de beauté ont flairé cette tendance, qui fait de nombreux adeptes.

"J’ai l’impression d’être en plein milieu de l’océan", nous confie une jeune cliente. S'il fallait jusqu'à présent se rendre à la Mer Morte pour flotter dans une eau salée, il est désormais possible de vivre l'expérience… au coin de la rue. Plusieurs centres de flottaison viennent en effet de s'ouvrir à Paris, à Lille et à Bordeaux. Car c’est avéré : la sensation de flotter dans de l’eau salée est largement différente de celle qu'on ressent dans de l'eau douce. 

"On vient chercher du temps pour soi", nous explique un client à la vie professionnelle bien chargée. Lumière éteinte, silence complet… L’expérience est totale : "je ne sais pas si j’ai dormi. J’ai l’impression, mais je ne suis pas sûr", poursuit-il. "Moi ça m’a parfaitement détendue", explique une autre cliente. "J’ai deux bébés à la maison et je n’ai jamais de temps pour moi". 

Toute l'info sur

LE WE 20H

Lire aussi

Et le sel n’aide pas seulement à flotter. Le sulfate de magnésium permet également de soulager les douleurs articulaires, musculaires. Ses propriétés ont également un pouvoir détoxifiant pour la peau.  

Côté tarif, comptez sur du 60 euros la séance d’une heure. Et la demande est telle que désormais, certains instituts proposent également l’expérience pour les enfants, à partir de 6 ans. Comptez dans ce cas-là une séance de maximum trente minutes. 

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Vendée Globe -"C'était un truc de barjot !" : les premiers mots de Kevin Escoffier après son sauvetage

EN DIRECT - Covid-19 en France : plus de 400 décès à l'hôpital en 24h et environ 4.000 cas confirmés

Vendée Globe : Escoffier en détresse, délicate opération de sauvetage en cours

Covid-19 : premier décès d'un volontaire aux tests pour un vaccin

Loi sécurité, violences policières, maintien de l'ordre... Gérald Darmanin tient sa ligne devant les députés

Lire et commenter