Fortes tensions chez les chauffeurs routiers bloqués côté anglais, malgré la reprise du trafic

Fortes tensions chez les chauffeurs routiers bloqués côté anglais, malgré la reprise du trafic

Un accord a été trouvé entre Londres et Paris au sujet des 3 000 chauffeurs routiers bloqués au port de Douvres. Ils vont pouvoir revenir chez eux, à condition de présenter un test Covid négatif.

La frontière de l'Hexagone est de nouveau ouverte, à condition de montrer un test négatif. L'organisation du dépistage prend du temps et les chauffeurs craignent de rester bloquer encore plusieurs jours. À bout de nerfs, ils en viennent aux mains avec la police britannique. Les routiers tentent de forcer le barrage dans le port de Douvres. Excédés, certains ont même décidé de barrer la sortie du port avec leurs camions. Seront-ils rentrés avant Noël ?

Toute l'info sur

Le 13h

Depuis dimanche, la file de camions s'allonge. Environ 4 000 poids lourds sont bloqués au Royaume-Uni depuis la découverte de la nouvelle souche de la Covid-19. Après la conclusion d'un accord pour reprendre le trafic, l'Eurotunnel attend les premiers camions ce mercredi.

Les ferries ont déjà repris leur va-et-vient dans la matinée. Mais à bord, il n'y a pas encore de chauffeurs de poids lourds. Du côté de l'Hexagone, on se prépare à recevoir des milliers de véhicules. Le départ du tout premier Eurostar de Londres pour Paris est un signe que la situation se débloque. À son bord, quelques Français testés négatifs au coronavirus.

Sur le même sujet

Lire et commenter