Frais de justice de Salah Abdeslam : la mère d'une victime du 13 novembre menace de geler ses impôts

SOCIÉTÉ
FAIT DIVERS – Chloé Boissinot, 25 ans, a été tuée le 13 novembre au cours de l'attaque perpétrée par des terroristes sur la terrasse du Carillon (10e arrondissement). Dans un message posté sur Facebook le jeudi 28 avril, sa mère, Babette Boissinot, menace le président de la République François Hollande de geler ses impôts si l'Etat finance les frais de justice de Salah Abdeslam, seul terroriste présumé survivant des attentats de Paris et Saint Denis.

"Je viens de lire que Frank Berton, avocat de Salah Abdelsam, est payé avec l'aide juridictionnelle, offerte à tous ceux qui ne peuvent payer leur avocat.....Donc si je récapitule dans ma petite cervelle...Chloé doit cette année payer ses impôts (même si assassinée) pour aider à la défense de cet assassin .....Bravo la France...Pourquoi il ne demande pas à Daech de l'aider.?". Tel est le début du message publié jeudi dernier sur le profil Facebook de Babette Boissinot.

Elisabeth Boissinot a perdu sa fille Chloé, 25 ans, le 13 novembre dernier . La jeune femme se trouvait alors à la terrasse du Carillon dans le 10e arrondissement de Paris avec des amis. Cinq mois après les attaques qui ont fait 130 morts et 413 blessés dans la capitale, cette mère endeuillée dénonce les conditions d'emprisonnement de Salah Abdeslam, seul terroriste présumé survivant des attentats de Paris et Saint Denis, et s'insurge de l'aide juridictionnelle dont il bénéficie.

"Aucun avocat ne devrait le défendre"

Dans son post, Babette Boissinot poursuit : "Quand on tue on assume.. Aucun avocat ne devrait le défendre..Il va s en sortir avec des arguments débiles.... Je devrais quitter ce pays qui trahit ses propres habitants".

Sept heures plus tard, elle reprend son clavier pour publier un nouveau message sur son profil Facebook. Dans celui-ci, elle affirme avoir écrit au président de la République François Hollande et où elle menace de geler ses impôts. Elle justifie sa démarche en indiquant : "Je ne vous donnerai sûrement pas de quoi offrir à cet homme un emprisonnement où il sera mieux logé nourri et protégé que certaines personnes âgées dans notre pays."

Elle conclut enfin son post en adressant un message à sa fille: N'aie crainte ma Chloé, je suis là. Je ne laisserai pas ta mort impunie .Je n ai peur de rien ...je vais me battre !

EN SAVOIR+
>>
 Me Berton, avocat français d'Abdeslam : "J'ai rencontré un garçon désœuvré et abattu"
>> 
Salah Abdeslam : pourquoi des ténors du barreau acceptent-ils de se faire "l'avocat du diable" ?

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter