Francis Heaulme : les neuf meurtres du "routard du crime"

Francis Heaulme : les neuf meurtres du "routard du crime"

DirectLCI
PROCES - A quelques jours de l'ouverture du double meurtre de Montigny-lès-Metz, pour lequel Francis Heaulme est accusé, metronews revient sur le parcours criminel de celui que l'on surnomme le "routard du crime". Depuis son arrestation en 1992, neuf meurtres lui ont été imputés.

Lundi, l'un des plus célèbres tueurs en série français sera de retour dans le box des accusés. Cette fois, pour le double meurtre en 1986 de Montigny-les-Metz. Entre 1984 et 1992, l'homme aujourd'hui âgé de 55 ans, a sillonné la France, tuant au hasard de ses rencontres au moins neuf personnes, ce qui lui vaudra le surnom de "routard du crime". Des crimes au mode opératoire variable mais toujours commis avec une violence inouïe. Metronews revient sur son parcours criminel.

- 6 novembre 1984 : quelques semaines après la mort de sa mère, Francis Heaulme signe son premier crime. Lyonnelle Gineste, une adolescente de 17 ans, est tuée près de Pont-à-Mousson. Il sera condamné pour son meurtre en 1999 par la cour d'assises de Meurthe-et-Moselle à 30 ans de réclusion criminelle.

- 30 décembre 1986 : meurtre d'Annick Maurice, 26 ans, à Metz. En décembre 2001, la cour d'assises de la Moselle reconnaît la culpabilité de Heaulme. Il écope de 30 ans de prison. Le coaccusé du tueur en série, Philippe Elivon, prend lui 15 ans. Ces condamnations sont confirmées en appel par la cour d'assises de Meurthe-et-Moselle en novembre 2002.

- Entre 1988 et 1989 : Sylvie Rossi, 30 ans, Ghislaine Ponsard, 61 ans et Georgette Manesse, 86 ans, auront le malheur de croiser la route du tueur en série. Celui-ci sera condamné en 2004 par la cour d'assises de la Marne à 30 ans de prison, assortis d'une période de sûreté de 20 ans, pour les trois meurtres commis dans la région.

- 5 avril 1989 : un petit garçon belge de 9 ans, Joris Viville, est enlevé dans un camping à Port-Grimaud, près de Saint-Tropez. Son corps sera retrouvé mutilé de coups de tournevis. Le 24 mai 1997, la cour d'assises du Var le condamne à la perpétuité, assortie d'une peine de sûreté de 22 ans.

- 14 mai 1989 : Aline Pérès, une aide-soignante de 49 ans, est tuée de plusieurs coups de couteau sur une plage de la banlieue de Brest. Le 29 janvier 1994, la cour d'assises du Finistère le condamne à 20 ans de réclusion criminelle avec une période de sûreté de 13 ans.

- 7 mai 1991 : Francis Heaulme rencontre une adolescente de 14 ans, Laurence Guillaume, lors d'une fête foraine. Il sera condamné le 29 septembre 1995 par la cour d'assises de la Moselle à la réclusion criminelle à perpétuité assortie d'une période de sûreté de 18 ans pour complicité de viol et meurtre.

- 4 janvier 1992 : Jean Rémy, un retraité de 63 ans, est tué à Boulogne-sur-Mer. Francis Heaulme sera reconnu coupable de son meurtre le 9 septembre 1999 par la cour d'assises du Pas-de-Calais et écopera de 15 ans de prison.

Plus d'articles