Fusillade au Danemark : vives réactions en France

Fusillade au Danemark : vives réactions en France

TERRORISME – Suite à la fusillade mortelle survenue à Copenhague ce samedi, lors d’un débat sur la liberté d’expression, les réactions – avant tout politiques - se sont multipliées en France.

En France, un peu plus d’un mois après les attaques meurtrières de Charlie Hebdo, de Montrouge et de l’Hyper Cacher, l’acte terroriste perpétré au Danemark ce samedi a pris une couleur particulière. Tour d’horizon des réactions :

Très rapidement après la fusillade, un communiqué de l’Elysée est publié, dans lequel François Hollande exprime "toute la solidarité de la France au Danemark dans cette épreuve" et annonce que le ministre de l’Intérieur Bernard Cazeneuve se rendra sur les lieux dans "les meilleurs délais".

Suite à la réaction du Président, les réactions du gouvernement ne se sont pas faites attendre. Le Premier ministre, rappelant que "la France ne cédait pas", a repris le fameux slogan #JeSuisCharlie dans son Tweet.

Tandis que la ministre de l'Education nationale Najat Vallaud-Belkacem a souhaité insister sur la liberté d'expression - objet de la conférence du jour au Danemark - qui "ne connaît pas l'intimidation", Laurent Fabius, ministre des Affaires étrangères, a lâché le mot "terrorisme".

De son côté, l'ancien Président de la république Nicolas Sarkozy parle "d'émotion". Pour démontrer son soutien au peuple danois, il évoque "notre civilisation" à nouveau menacée.

EN SAVOIR + >> La police aurait abattu le tueur

EN SAVOIR + >> Qui est Lars Vilks, le dessinateur pris pour cible

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Omicron : 464.769 nouvelles contaminations au Covid en 24 heures, un record en France

VIDÉO - Blanquer à Ibiza : "Si c’était à refaire, je choisirais un autre lieu", concède le ministre sur TF1

République Tchèque : une chanteuse meurt du Covid-19 après l'avoir volontairement contracté

EN DIRECT - Grève des enseignants : la manifestation prévue jeudi à Paris ne sera "pas empêchée"

Covid-19 : à peine adopté, le pass vaccinal déjà obsolète face à Omicron ?

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.