Gare aux arnaques ! Quels sont les professionnels autorisés à vous vendre des calendriers ?

DirectLCI
MÉFIANCE – La saison des ventes de calendriers a démarré. Sauf qu’il existe de nombreux usurpateurs mal intentionnés. Quels sont les professionnels autorisés à se présenter dans l’entrebâillement de votre porte ? LCI fait le point.

"Ding-dong ! Bonjour m'sieur dame, souhaitez-vous acheter notre joli calendrier ?" Alors que les fêtes de fin d’année s’approchent à grands pas, vous avez de grandes chances d’être confrontés à des ventes d’almanachs devant votre porte. Mais méfiance ! Des démarcheurs peuvent vous soutirer de l’argent alors qu’ils n’ont pas l’autorisation de vendre des calendriers. Pire, certains en profitent même pour vous voler ou faire des repérages en vue d’un futur cambriolage. 

Les pompiers encadrés

Comment savoir dès lors à qui donner ? Concrètement, seuls les facteurs peuvent vous proposer des calendriers sans autorisation spécifique de leurs services ou de la mairie. Il n’y a pas de montant minimal à verser : vous êtes libres de donner la somme que vous voulez. L’argent amassé pendant ces ventes - qui doivent s’effectuer en dehors de leurs heures de travail - servira pour leurs étrennes. 


Les pompiers sont également autorisés à faire du porte-à-porte, sous réserve qu’une circulaire du préfet le leur permette. Lors de leurs démarchages, ils doivent être affublés de leur uniforme et vous remettre un reçu. Contrairement aux facteurs, l’argent récolté n’ira pas dans leurs poches mais sera reversé à des associations ou à des Amicales de pompiers (dans la capitale, les fonds amassés atterrissent dans les caisses de l’Association pour le développement des œuvres sociales des sapeurs-pompiers).   

De nombreux faux éboueurs

En dehors des pompiers et des postiers, peu de professionnels sont autorisés à vendre des calendriers aux particuliers. En l’absence de textes réglementaires encadrant la vente, ce sont les municipalités qui l’autorisent ou non. A noter que les policiers et les agents de l’eau, de l’électricité ou du gaz ne vendent jamais de calendrier. A Paris, les agents municipaux - dont les éboueurs – ont "la stricte interdiction, par avis préfectoral, de solliciter quelque gratification que ce soit, sous peine de sanction disciplinaire", précise le site de la mairie. "Cette interdiction vaut également pour les employés des sociétés privées assurant la collecte des déchets pour le compte de la mairie de Paris". 


Au mois de novembre, de nombreux cas de faux éboueurs ont été révélés dans l’Hexagone. Comme à Laval, Nice ou Guyancourt. Ces démarchages abusifs "sont en recrudescence et peuvent prendre la forme de faux agents EDF, GDF, syndicat d’eau, pompiers, gendarmes, policiers, agents municipaux, collecte des ordures ménagères", observe le major Lepeltier dans les colonnes de Ouest-France.  


Si vous avez un doute, demandez aux démarcheurs de vous présenter une carte professionnelle ainsi qu’une autorisation signée par le maire ou le préfet. Découvrez ici tous nos conseils pour éviter les arnaques

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter