Gironde :  le dessin animé "L'Étoile de Noël" interrompu en pleine projection scolaire car "pas assez laïc"

Gironde : le dessin animé "L'Étoile de Noël" interrompu en pleine projection scolaire car "pas assez laïc"

Société
DirectLCI
CLAP DE FIN- Une séance de cinéma a tourné court cette semaine à Langon, dans le Sud-Ouest de la France. La raison ? Pour les enseignants qui accompagnaient la sortie, le film d'animation américain n'était pas en accord avec le principe républicain de laïcité à l'école.

Un groupe d'écoliers originaire de Langon ne connaîtra pas la fin de "L'Étoile de Noël". Ou tout du moins pas dans le cadre d'une projection scolaire comme initialement prévu. Alors qu'ils assistaient à une séance il y a quelques jours, leurs enseignants ont pris la décision de l'interrompre après quelques minutes seulement de visionnage. La raison ? Le film d'animation américain réalisé par Timothy Reckart, et évoquant la nativité, contrevenait aux valeurs de l'école républicaine laïque, indique ce samedi Le Républicain Sud-Gironde.


"Un petit âne courageux, Bo, rêve d’une vie meilleure loin du train-train quotidien du moulin du village. Un jour, il trouve le courage de se libérer pour vivre enfin la grande aventure avec une brebis, une colombe, trois chameaux déjantés et des animaux de la ferme, très excentriques…", indique le synopsis du dessin animé. Or, derrière cette banale histoire d'animaux, le long-métrage revisite surtout à travers le bestiaire de Schrek et de son âne, la naissance de Jésus et le voyage de Marie et Joseph jusqu'à Bethléem. 

Une affiche suggestive

Si l'affiche de "L'Étoile de Noël", représentant une crèche, était pourtant plutôt explicite, le directeur du cinéma lui même semble ne rien avoir vu venir, confessant "ne pas avoir vu le film avant la projection". Réalisant leur erreur, les enseignantes ont alors rapidement pris la décision de renvoyer leurs élèves en classe. Ces derniers auront néanmoins le droit à une séance de consolation début 2018.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter