Grâce au CICE, le coût du travail a augmenté moins vite en France qu'en Allemagne

Grâce au CICE, le coût du travail a augmenté moins vite en France qu'en Allemagne

COMPÉTITIVITÉ – La progression du coût du travail a nettement ralenti en France depuis l'instauration du Crédit d’impôt pour la compétitivité et l’emploi (CICE). Depuis 2012, cet indice augmente plus rapidement en Allemagne que dans l'Hexagone, selon une étude de l'Insee.

Mis en place le 1er janvier 2013, le Crédit d’impôt pour la compétitivité et l’emploi (CICE), destiné à endiguer la perte de compétitivité des entreprises françaises, a porté ses fruits, selon une étude de l'Insee diffusée mardi 27 octobre.

Coût du travail : merci le crédit d'impôt

Parfois qualifiée d'usine à gaz, cette mesure d'allègement de charges pour les entreprises a limité la progression du coût du travail ces dernières années. Comparé à l'Allemagne, régulièrement cité comme modèle en termes de compétitivité, cet indice, qui prend en compte les salaires ainsi que les cotisations salariales et patronales, a augmenté de 12,3% en France depuis la crise de 2008, contre 15% outre-Rhin. Une amélioration récente en ce qui concerne la France puisque, note l'Insee, celle-ci n'est intervenue qu'à partir de 2012.

Dans l'industrie, l'institut enregistre ainsi, à partir de cette date et jusqu'en 2014, une augmentation contenue du coût de la main d'œuvre de 1,1%, contre 3,2% en Allemagne. Clairement, note l'Insee, le CICE a freiné l’augmentation du coût du travail en France depuis son instauration. A l'effet positif de la mesure du gouvernement Ayrault s'est conjuguée, en ce qui concerne la comparaison avec l'Allemagne, une progression des salaires chez nos voisins favorisée par une croissance élevée après la politique de modération salariale lancée par le chancelier Gerhard Schröder, au début des années 2000.

L'économie française ultra-dominée par les grands groupes

A 34,60 euros, le coût horaire moyen en France reste toutefois plus élevé qu'en Allemagne (31,40 euros). L’Hexagone reste parmi les pays européens les plus chers dans ce domaine, selon les données 2014 compilées par Eurostat . Une position qui s'explique toujours principalement par le niveau élevé des charges qui pèsent sur le coût du travail.

Autre enseignement de l'étude de l'Insee, l'économie française reste ultra-dominée par les très grands groupes. En effet, 1% des entreprises concentraient en 2013 97% de l'exportation, 65% de la valeur ajoutée et 55% de l'emploi du secteur marchand.

A LIRE AUSSI
>> Entreprises : une France attractive mais pas assez compétitive
>> Coût du travail : la France pas si loin de l'Allemagne

 

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

REVIVEZ - Marghe remporte "The Voice 2021"

EN DIRECT - Israël/Palestine : plus de 150 morts depuis la reprise des violences, l'essentiel à Gaza

Covid-19 : ces pays européens qui ont déjà assoupli les règles aux frontières pour les touristes

Que devient Abi Bernadoth, le gagnant de "The Voice" ?

EN DIRECT - Covid-19 : la pression hospitalière toujours à la baisse, moins de 4300 patients en réa

Lire et commenter

LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies. > En savoir plus.