Grâce de Jacqueline Sauvage : François Hollande répondra "dans les prochains jours"

SOCIÉTÉ

MOBILISATION – François Hollande a reçu les soutiens de Jacqueline Sauvage à l’Elysée, ce vendredi 29 janvier. Il y a deux mois, cette femme a été condamnée à dix ans de prison pour avoir tué son mari violent. Face à la demande de grâce qui a été formulée, le président souhaite se donner "le temps de la réflexion".

Le président de la République a reçu les avocates et les filles de Jacqueline Sauvage, ce vendredi après-midi, à l’Elysée. Mais il n'a formulé aucune réponse quant à la demande de grâce qui lui est demandée depuis plusieurs mois. Il préfère se "donner le temps de la réflexion" et rendra sa décision "dans les prochains jours".

EN SAVOIR + >> Jacqueline Sauvage : François Hollande accorde sa grâce présidentielle

Contactée par metronews à la sortie de l'Elysée, l'une des avocates de Jacqueline Sauvage, Janine Bonnagiunta, confirme qu'elle attend "une réponse rapidement". Et ajoute que François Hollande "a été très humain, très à l'écoute des filles, qui ne s'attendaient pas à un accueil aussi chaleureux." La magistrate précise encore : "Le président a compris que toute cette mobilisation autour de Jacqueline Sauvage concerne l'ensemble des femmes battues."

EN SAVOIR +
>>
Une grâce présidentielle, comment ça fonctionne ?
>>
François Hollande reçoit la famille de Jacqueline Sauvage
>>
"Elle a protégé sa vie"

"Des circonstances exceptionnelles"

Concernant le cas de la condamnée, François Hollande a également "rappelé les règles de droit, tout en reconnaissant dans l'histoire de Jacqueline Sauvage des circonstances exceptionnelles". Depuis décembre 2015 et le jugement en appel qui a condamné cette femme de 68 ans à dix ans de prison pour avoir tué son mari violent et incestueux, ses soutiens n’ont eu de cesse de réclamer la grâce présidentielle en sa faveur.

Une pétition, hébergée sur change.org , recueille aujourd'hui près de 400.000 signatures et plusieurs rassemblements se sont tenus à travers la France, afin d'alerter sur sa situation. Après deux procès éprouvants, des milliers de lettres d'anonymes reçues dans sa cellule de prison, Jacqueline Sauvage aspire à présent à retrouver sa famille. Ses filles souhaiteraient qu'ellent passent "l'été toutes ensemble". La réponse du président, qui cristallise des espoirs, sera connue rapidement.

EN SAVOIR + 
>>  10 ans de prison pour Jacqueline Sauvage >>  "Vous qui saviez, vous auriez du faire quelque chose, nom de dieu!" >>  Le combat de la défense pour "une présomption de légitime défense"

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter